Les mères non mariées présentent un plus grand risque de prévoyance

La proportion de couples non mariés avec enfants a doublé au cours de la dernière décennie ...
Les mères non mariées présentent un plus grand risque de prévoyance

Les mères non mariées présentent un plus grand risque de prévoyance

Photo: KEYSTONE/DPA/FELIX KÄSTLE

La proportion de couples non mariés avec enfants a doublé au cours de la dernière décennie. Selon une étude, un couple sur cinq avec des enfants de moins de cinq ans vit en concubinage. Les mères non mariées sont exposées à un risque de prévoyance plus élevé.

Avec un taux d'occupation moyen de 58%, les mères vivant en concubinage travaillent certes davantage que les mères mariées (45%), relève mercredi le groupe d'assurance-vie Swiss Life dans un communiqué. Mais en cas de séparation ou de décès du partenaire, les mères travaillant à temps partiel et non mariées sont moins bien couvertes que les mères mariées.

Pour les besoins de l'étude, 4029 personnes âgées de 25 à 64 ans ont été interrogées en février et mars. Les recherches ont été menées par l'institut d'études de marché Valuequest, à la demande de Swiss Life.

/ATS
 

Actualités suivantes