Les parlementaires désigneront leurs nouveaux présidents

La 50e législature débute lundi après-midi avec les discours du doyen de fonction et de la ...
Les parlementaires désigneront leurs nouveaux présidents

Les parlementaires désigneront leurs nouveaux présidents

Photo: Keystone

La 50e législature débute lundi après-midi avec les discours du doyen de fonction et de la plus jeune nouvelle élue. Les conseillers nationaux, puis les nouveaux sénateurs, prêteront serment avant d'élire leurs présidents respectifs.

Luzi Stamm (UDC/AG) et Lisa Mazzone (Verts/GE) ouvriront cette nouvelle législature en prononçant leur discours devant le Conseil national.

Les formalités concernant les élections du 18 octobre réglée, les 200 élus devront prêter serment en prononçant la formule traditionnelle 'je le jure' ou 'je le promets' dans leur langue respective.

Des PLR atypiques

Les députés de la Chambre du peuple devraient ensuite désigner leur nouvelle présidente: la libérale-radicale bernoise Christa Markwalder. Cette députée de 40 ans ouverte sur le monde incarne l'aile gauche du PLR. Après avoir été mise en cause dans l'affaire du lobbyisme kazakh, elle a été blanchie tant par ses pairs que par la justice.

Un peu plus tard, un autre PLR, le Neuchâtelois Raphaël Comte, devrait être élu président de la Chambre des cantons. Ce politicien discret et mesuré de 36 ans sera un des plus jeunes présidents du Conseil des Etats. Lui non plus n'est pas un représentant typique de son parti.

Raphaël Comte est plus à gauche que son groupe parlementaire. S'il défend les valeurs libérales propres à son parti, le Neuchâtelois attache aussi une grande importance aux valeurs humanistes et se montre progressiste sur les questions de société.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus