Les parlementaires donnent leur sang sur la Place fédérale

La Croix-Rouge suisse (CRS) s'est installée jeudi sur la Place fédérale pour permettre aux ...
Les parlementaires donnent leur sang sur la Place fédérale

Les parlementaires donnent leur sang sur la Place fédérale

Photo: Les parlementaires ont pu faire un don du sang à la Croix-Rouge suisse (CRS) sur la Place fédérale à Berne.

La Croix-Rouge suisse (CRS) s'est installée jeudi sur la Place fédérale pour permettre aux parlementaires de donner leur sang. L'action doit motiver la population à en faire de même, alors que les dons sont généralement en recul durant l'été.

Seuls 2,5% de la population suisse donne régulièrement son sang, a déclaré Alex Kuprecht, président du Conseil des Etats, à l'ouverture de la session ce matin. Avec Andreas Aebi, président du Conseil national, ils ont pris le patronage de la campagne de don du sang de la CRS. M. Kuprecht a appelé les sénateurs à donner leur sang avant de rentrer chez eux.

Les dons reculent chaque année avant les vacances d'été. C'est la raison pour laquelle la CRS organise cette action avec les parlementaires, qui vise à remotiver les donneurs. Ils ont été nombreux à sortir du Palais fédéral pour faire un don et manifester leur solidarité à l’égard des patients qui ont un besoin vital de produits sanguins, souligne la CRS dans un communiqué.

'Montrer un peu de solidarité'

'C'était l'opportunité, entre deux séances, de montrer aussi un peu de solidarité', a indiqué à Keystone-ATS le président de la Confédération Guy Parmelin qui s'est également prêté au jeu en soulignant qu'il n'y avait pas de raison d'être nerveux. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a dit qu'il avait été immédiatement partant pour participer. 'C'est l'occasion d'aider des gens, j'ai toujours donné mon sang, mais ça fait quelques années que je ne le faisais plus', a-t-il précisé.

Les dons du sang récoltés chaque année par la Croix-Rouge suisse - environ 200'000 unités - suffisent à couvrir les besoins du pays. Seuls les stocks du groupe sanguin 0-, le 'donneur universel', sont 'toujours un peu bas', a indiqué Frankiska Kellenberger, responsable du domaine à la CRS.

Le Covid-19 a eu un impact sur les dons dans un premier temps. Ils ont en effet reculé de 30% au début de la pandémie, avant qu'un élan de solidarité ne les fasse remonter. 'Mais les besoins ont de toutes façons été moindres l'an dernier', souligne Mme Kelleneberger, de nombreuses opérations ayant été annulées pour laisser plus d'espace aux malades du Covid-19 dans les hôpitaux.

La journée mondiale des donneurs de sang aura lieu le 14 juin. Elle met l'accent cette année sur la nécessité pour le monde entier de recueillir des dons de sang réguliers et gratuits. La Suisse compte quelque 219'000 donneurs de sang réguliers.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus