Les stations de ski balayées par des vents tempétueux

Avec l'arrivée de 'Susanna', une dépression tempétueuse, plusieurs stations de ski ont dû fermer ...
Les stations de ski balayées par des vents tempétueux

Les stations de ski balayées par des vents tempétueux

Photo: Keystone

Avec l'arrivée de 'Susanna', une dépression tempétueuse, plusieurs stations de ski ont dû fermer des installations lundi et mardi. Les vents étaient très forts et ont balancé télécabines et télésièges.

Toutes les stations de ski sont logées à la même enseigne. Dès que les vents soufflent à plus de 60km/h, les télécabines et les télésièges ferment pour des raisons de sécurité, a expliqué à l'ats Arthur Clivaz, président des remontées mécaniques du Valais.

Dans ce canton alpin et dans les stations vaudoises, les remontées ont été relativement épargnées par les vents du début de semaine. Crans-Montana a fermé quelques installations dès que les vents étaient trop forts, a précisé M. Clivaz. Mais les touristes pouvaient encore skier sur plusieurs pistes.

À Anzère, la télécabine a été fermée prématurément lundi, a indiqué Gilles Praplan, le directeur de la station. Deux télésièges sont en outre restés immobiles lundi et mardi. Mercredi, ce sont les chutes de neige qui ont paralysé les télésièges de la station.

Dans le canton de Vaud, le vent a aussi posé problème, mais pas outre mesure. 'On gère', a assuré le directeur de la station de ski de Leysin Jean-Marc Udriot. Le domaine est accessible par télécabine ou par télésiège. Les deux installations n'ont pas dû être fermées en même temps.

Retour à la normale

La station d'Arosa dans les Grisons était entièrement figée mardi. Selon le directeur Philipp Hollenstein, les installations ne tournaient que de manière restreinte lundi déjà.

La région de la Jungfrau était déjà touchée par des vents forts dimanche. L'exploitation a fonctionné par à-coups. Il fallait attendre que les vents soient moins forts pour faire tourner les installations.

Mais depuis mercredi matin, les remontées ont retrouvé un rythme normal. Et les conséquences des fermetures du début de semaine ne sont pas catastrophiques pour le Valais et le canton de Vaud par exemple.

Les vacances sont étalées sur plusieurs semaines. Les amateurs de sports d'hiver auront donc encore l'occasion de profiter de la neige.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus