Les travaux de désamiantage ne progressent que lentement

Le désamiantage progresse lentement en Suisse. Plus de 30 ans après l'interdiction de l'amiante ...
Les travaux de désamiantage ne progressent que lentement

Les travaux de désamiantage ne progressent que lentement

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le désamiantage progresse lentement en Suisse. Plus de 30 ans après l'interdiction de l'amiante, cette substance cancérigène est encore présente dans près de trois bâtiments sur quatre en Suisse. Les décès liés à l'amiante n'ont pas encore atteint leur pic.

L'amiante est encore largement répandu, notamment dans des matériaux insoupçonnés comme les colles à carrelage, a expliqué à Keystone-ATS Peter Kunzendorf, expert en amiante auprès de l'entreprise GSAS basée à Dübendorf (ZH) et spécialisée dans l'étude et l'analyse des polluants. Et ce malgré le fait que de nombreux projets d'assainissement aient été bouclés.

Selon la Suva, tous les bâtiments construits avant 1990 sont susceptibles de contenir de l'amiante. Jusqu'en 2020, la Suva a enregistré 2700 décès dus à des maladies résultant d'une exposition à ce matériau sur le lieu de travail. Comme il peut y avoir 40 ans entre l'exposition à l'amiante et l'apparition des premiers symptômes, le premier assureur accident du pays s'attend à 3300 cas supplémentaires d'ici à 2040.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus