Magdalena Martullo-Blocher élue à la vice-présidence de l'UDC

Les délégués de l'UDC ont renouvelé la direction élargie du parti, samedi à Klosters (GR). ...
Magdalena Martullo-Blocher élue à la vice-présidence de l'UDC

Les délégués de l'UDC ont renouvelé la direction élargie du parti, samedi à Klosters (GR). Ils ont notamment réélu le président Albert Rösti et élu à la vice-présidence la conseillère nationale Magdalena Martullo, fille de Christoph Blocher.

Conseillère nationale des Grisons, la Zurichoise Magdalena Martullo a été élue à l'unanimité, comme ses nouveaux collègues dirigeants. Patronne de l'entreprise chimique grisonne EMS Chemie, héritée de son père, elle a défendu devant les délégués la liberté entrepreneuriale face à la 'bureaucratie' et aux réglementations. imposées par l'Etat.

Quant aux syndicats, ils feraient mieux de défendre les places de travail des Suisses au lieu de soutenir cette régulation, a dénoncé la conseillère nationale, opposée à la libre circulation des personnes et à ses mesures d'accompagnement.

Magdalena Martullo s'en est aussi prise à l'influence du droit européen sur le droit suisse. 'Notre droit est meilleur, plus rapide et plus flexible que le droit européen dans de nombreux domaines', a-t-elle soutenu. Et de citer notamment la fiscalité et le droit du travail plus contraignants dans l'UE. Pourquoi les entreprises étrangères resteraient-elles en Suisse, si celle-ci s'assimilait à l'UE, s'est-elle demandée en substance.

Céline Amaudruz réélue

Parmi les autres nouveaux venus au sein de la direction du parti, l'assemblée a élu un autre vice-président, Marco Chiesa, conseiller national tessinois. L'élection à la présidence n'a constitué qu'une formalité, étant donné qu'Albert Rösti se représentait. Il a été réélu pour deux nouvelles années, tout comme la vice-présidente romande Céline Amaudruz (GE).

Quant aux conseillers nationaux Marcel Dettling (SZ) et Sandra Sollberger (BL), ils deviennent membres du bureau élargi de la direction. Les délégués ont en outre élu le Bernois Adrian Amstutz comme chef de la stratégie du parti.

Trois membres de la direction ne se représentaient pas. Il s'agit de Christoph Blocher, responsable stratégique depuis 2016 après avoir été vice-président de l'UDC de 2004 à 2014, de l'ancien conseiller national Walter Frey (ZH) et du Valaisan Oskar Freysinger, qui quitte la vice-présidence.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus