Mission accomplie pour les secouristes suisses en Turquie

La Chaîne suisse de sauvetage rentre de Turquie ce lundi après avoir mis fin à ses opérations ...
Mission accomplie pour les secouristes suisses en Turquie

Mission accomplie pour les secouristes suisses en Turquie

Photo: MICHAEL FICHTER/EDA/HANDOUT RETTUNGSKETTE

Après une bonne semaine à rechercher des survivants du séisme, les spécialistes de la Chaîne suisse de sauvetage sont rentrés lundi soir de Turquie. Leur avion a atterri en début de soirée à Zurich-Kloten. L'aide d'urgence entre maintenant dans une deuxième phase.

La cheffe de la Direction suisse du développement et de la coopération (DDC), Patricia Danzi, a tenu à accueillir elle-même les 87 spécialistes à l'aéroport, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Elle était notamment accompagnée de Silvio Flückiger, chef suppléant de l'Aide humanitaire de la Suisse, et du chef de l'armée Thomas Süssli.

Des membres de la communauté turque de Suisse étaient également présents à l'aéroport pour accueillir et remercier personnellement les sauveteurs. Certains portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire 'Merci les Suisses' ou 'Vous êtes les vrais héros'.

L'une des premières équipes

Pendant environ une semaine, les spécialistes et huit chiens de recherche ont été engagés dans le sud-est de la Turquie. Ils ont sauvé onze personnes vivantes, dont un petit enfant de six mois et sa mère, avec l'aide de spécialistes de l'Aide militaire en cas de catastrophe. Six autres chiens Redog et dix personnes ont aidé, avec l'organisation de sauvetage turque GEA, à dégager 31 personnes.

Pour Sebastian Eugster, chef d'équipe de la Chaîne suisse de sauvetage, il s'agit de l'une des opérations les plus réussies. Il était crucial d'être sur place aussi rapidement: 'Nous étions l'une des premières équipes', a-t-il déclaré à l'agence Keystone-ATS.

Pour les sauveteurs, l'intervention a été éprouvante et stressante. Ils ont passé la nuit dans un village de tentes, les températures sont parfois descendues en dessous de zéro la nuit et il y a eu des répliques à plusieurs reprises.

Deuxième phase

L'aide d'urgence entre maintenant dans une deuxième phase. L'équipe d'intervention rapide du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA) a pris le relais dès samedi en arrivant dans la province d'Hatay (Tur). Ces spécialistes se concentrent principalement sur l'aide aux survivants.

Quelque 300 tentes d'hiver destinées à 1500 personnes sont en cours d'acheminement vers la Turquie. Trois cents autres vont suivre pour la Syrie.

Chaîne du Bonheur

Pour sa part la Chaîne du Bonheur compte sur ses partenaires et les ONG sur place pour que les dons acheminés vers la Syrie servent bien à aider les victimes du séisme et ne soient pas détournés. Elle a 'à coeur de travailler avec les ONG disposant des plus hauts standards'.

Interrogée lundi dans l'émission Forum de la RTS sur les risques que l'aide puisse être captée par le régime syrien, la directrice de la Chaîne du Bonheur Miren Bengoa a souligné que l''enjeu était d'atteindre les populations les plus affectées, grâce à nos partenaires, là où c'est possible'.

Lundi, selon le dernier pointage, la Chaîne du Bonheur avait récolté 14,5 millions de francs pour les victimes des tremblements de terre en Turquie et en Syrie, qui ont fait plus de 35'000 morts. La Chaîne du bonheur s'efforce d''aider là où c'est le plus utile; c'est en Syrie que les besoins sont les plus criants', a encore déclaré Mme Bengoa.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus