Naissance d'une petite bisonne à Suchy (VD)

Une petite bisonne est née mercredi dans la forêt de Suchy (VD), où la première cellule suisse ...
Naissance d'une petite bisonne à Suchy (VD)

Naissance d'une petite bisonne à Suchy (VD)

Photo: Valérie Ferreira

Une petite bisonne est née mercredi dans la forêt de Suchy (VD), où la première cellule suisse de conservation de l'espèce a vu le jour fin 2019. Les responsables du projet cherchent un nom pour le bisonneau, qui se porte bien.

Le comité de l’Association Bison d’Europe de la Forêt de Suchy est à la recherche d'un prénom qui commence par SU. Le lieu de naissance donne en effet les deux premières lettres du prénom. En 2020, un premier petit, une femelle nommée Sultane, était née à Suchy.

Mercredi matin, le gardien a découvert 'une nouvelle petite tête' dans le vaste enclos. 'C'était une surprise', a expliqué jeudi à Keystone-ATS Alain Maibach, biologiste et conseiller scientifique de l'association.

'L'automne dernier, lors du rut, nous avions remarqué que le mâle suivait beaucoup cette femelle. On se disait qu'elle était peut-être portante, mais on ne s'attendait pas à cette naissance maintenant, avec trois semaines d'avance dans la saison', a-t-il ajouté.

Première tétée

La petite bisonne est la fille de Polamana née à Pszczyna (PL) en 2016 et du mâle Posel II, lui aussi né en Pologne en 2013. 'Tout se passe bien pour le moment. Le gardien l'a vue prendre sa tétée, c'est bon signe', a précisé M. Maibach. Le poids du 'bébé' est estimé entre 20 et 30 kilos.

La forêt de Suchy accueille désormais sept bisons. La nouvelle venue pourrait devoir quitter le parc d'ici deux à trois ans lorsqu'elle aura atteint sa maturité sexuelle. Sultane pourra en principe rester dans le Nord vaudois, car elle est née d'un autre mâle que Posel II.

Une chose est sûre: le petit troupeau déménagera cet automne. Il s'installera dans un enclos voisin d'une cinquantaine d'hectares afin de permettre la régénération de la végétation du premier parc. 'Et dans quelques années, un troisième parc sera utilisé', a expliqué M. Maibach.

/ATS