PBD: la candidature d'Eric Stauffer provoque des remous

L'annonce de la candidature d'Eric Stauffer au Conseil national sur une liste alliée au Parti ...
PBD: la candidature d'Eric Stauffer provoque des remous

PBD: la candidature d'Eric Stauffer provoque des remous

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

L'annonce de la candidature d'Eric Stauffer au Conseil national sur une liste alliée au Parti bourgeois démocrate (PDB) à Genève provoque des remous. La direction nationale du parti émet de sérieuses réserves par rapport à sa demande d'adhésion.

Le cofondateur et ancien patron du Mouvement citoyens genevois (MCG) a annoncé lundi, dans une interview à la Tribune de Genève, qu'il brigue l'un des douze sièges genevois au Conseil national. Il dit avoir adhéré au PBD suisse et vouloir faire campagne pour les élections fédérales sur une liste alliée au parti, baptisée 'Parti citoyen démocrate Genève d'abord'.

La secrétaire générale du PBD suisse Astrid Bärtschi a confirmé mardi à Keystone-ATS une information de la radio SRF, selon laquelle Eric Stauffer a déposé sa demande d'adhésion il y a quelques jours. Le parti précise dans un communiqué qu'il traitera cette demande 'sous peu' et décidera de son affiliation.

'Au vu de l'état actuel des connaissances concernant le positionnement politique d'Eric Stauffer, il semble très douteux qu'il soit accepté comme membre du PBD et qu'il puisse donc se présenter comme candidat', écrit toutefois le parti. 'Beaucoup de ses positions ne correspondent pas aux nôtres', précise Mme Bärtschi.

Deux candidats PBD à Genève

Lundi, le parti bourgeois-démocratique genevois a annoncé qu'il va lancer deux candidats aux élections législatives fédérales d'octobre pour le Conseil des Etats. Il s'agit d'André Leitner et de Thierry Vidonne.

Les deux mêmes hommes sont également en lice pour le Conseil national. Le parti explique qu'aucune femme n'a voulu prendre l'un des deux postes réservées pour elles.

Elections ouvertes

Les élections fédérales de l'automne s'annoncent très ouvertes dans le canton du bout du lac. Au Conseil des Etats, la socialiste Liliane Maury Pasquier et le Vert Robert Cramer ne se représentent pas. Elus en 2007, ils ont siégé à la chambre des cantons pendant trois législatures.

Les conseillers nationaux sortants Carlo Sommaruga et Lisa Mazzone feront campagne ensemble pour conserver les deux sièges à gauche. Mais ils devront faire face aux candidats plus à droite sur l'échiquier politique, qui vont tenter de reconquérir une place aux Etats.

Au Conseil national, la lutte s'annonce aussi acharnée. Genève a droit cette année à un douzième siège. Actuellement, le canton y est représenté par deux UDC, un MCG, trois socialistes, trois libéraux radicaux, un démocrate-chrétien et une écologiste.

/ATS
 

Actualités suivantes