Peine de 20 ans commuée en thérapie pour avoir tué ses parents

L'homme de 32 ans qui avait sauvagement tué ses deux parents en 2014 à Zollikon (ZH) a été ...
Peine de 20 ans commuée en thérapie pour avoir tué ses parents

Peine de 20 ans commuée en thérapie pour avoir tué ses parents

Photo: Keystone

L'homme de 32 ans qui avait sauvagement tué ses deux parents en 2014 à Zollikon (ZH) a été déclaré coupable vendredi d'assassinat. Il a été condamné à 20 ans de prison par le tribunal d'arrondissement de Meilen, qui a commué la peine en traitement en milieu fermé.

Alors âgé de 30 ans, le condamné avait violemment attaqué ses parents, en leur assénant des coups de couteau. Le père avait été touché à 17 reprises, alors que la mère avait reçu 40 coups de couteau. Il avait frappé si fort que les lames se sont cassées et sont restées plantées dans les corps des victimes.

La juge a suivi la procureure qui avait requis une peine privative de liberté de 20 ans. Elle a retenu le chef d'accusation d'assassinat, évoquant notamment l'absence de scrupules de l'auteur du crime et le caractère odieux de son acte.

La procureure avait également demandé une mesure de thérapie en milieu fermé. L'homme souffre de schizophrénie.

La défense avait requis l'acquittement, et plaidé la légitime défense. Le père aurait tenté d'étrangler son fils, selon l'avocat, qui était commis d'office.

Absence de scrupules

Le tribunal n'a pas retenu cette version des faits du prévenu. Les déclarations de ce dernier, qui ont maintes fois changé, ne peuvent étayer l'argument selon lequel il se trouvait en danger de mort au moment des faits.

Un argument que la juge a rejeté: 'c'est le père qui avait peur de son fils et non le contraire', a-t-elle déclaré. Le condamné avait bel et bien l'intention de tuer ses parents.

En octobre 2014, les parents, qui soutenaient financièrement leur fils, avaient décidé de lui couper les vivres. Le père lui avait demandé de quitter l'appartement et de ne plus jamais y revenir. C'est là que le condamné avait saisi un couteau et tué ses parents.

L'homme de 32 ans se trouve depuis les faits en clinique psychiatrique, dans le cadre d'une mesure d'exécution de peine anticipée.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes