Quinze jours pour partir à la chasse aux mégots

L'organisation 'Stop2drop' lance ce mardi, et jusqu'au 23 mai, la plus grande action nationale ...
Quinze jours pour partir à la chasse aux mégots

Quinze jours pour partir à la chasse aux mégots

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

L'organisation 'Stop2drop' lance ce mardi, et jusqu'au 23 mai, la plus grande action nationale de ramassage de mégots en Suisse. L'objectif est de collecter un million de mégots en l'espace de deux semaines.

L'ONG indépendante veut envoyer un signal fort pour un environnement propre et sain. Il s'agit de la deuxième action au niveau suisse après 2021. Près de 5000 personnes s'étaient alors engagées et avaient permis de ramasser quelque 960'000 mégots.

La démarche se veut participative et ouverte à tout le monde: aux jeunes, aux adultes, aux familles, aux fumeurs et aux non-fumeurs. 'Ce défi peut parfaitement être relevé par des classes d'école, des centres d'animation jeunesse et des clubs de sport', soulignent les organisateurs dans un communiqué.

Des élèves fondent une association

En 2019, une classe de dixième année de Berthoud (BE) avait souhaité donner un signal fort contre le littering des mégots. Les élèves ont ainsi fondé l'association stop2drop et lancé une action de ramassage.

Aujourd'hui, l'association est devenue une ONG indépendante qui organise des actions collectives pour attirer l'attention sur les graves conséquences du littering des mégots sur l'environnement.

L'action nationale se déroule pour la deuxième fois, en collaboration avec un large réseau de partenaires. Stop2drop fait partie du Programme pour l'enfance et la jeunesse Free.Fair.Future. et est soutenue financièrement par le Fonds de prévention du tabagisme.

Coût global énorme

Le littering des mégots est un réel problème à l'échelle mondiale, relève l'organisation. Les filtres sont composés de plastique et ne sont pas biodégradables. Avec le temps, ils se dégradent en minuscules particules de plastique, qui polluent notre environnement pour les années à venir.

Les mégots contiennent plus de 7000 substances toxiques, comme la nicotine et des métaux lourds. Ceux-ci sont relâchés et contaminent l'écosystème lorsque les mégots sont exposés à la pluie et à la neige.

En Suisse, les communes dépensent près de 200 millions de francs par année pour combattre le littering au sens large, selon l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), dont un quart uniquement en lien avec les cigarettes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus