Réception en terre vaudoise pour Isabelle Moret

Le canton de Vaud s'apprête à recevoir Isabelle Moret, élue lundi à la présidence du Conseil ...
Réception en terre vaudoise pour Isabelle Moret

Isabelle Moret met le canton de Vaud à l'honneur

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

Isabelle Moret a été fêtée mercredi dans le canton de Vaud, deux jours après son élection à la présidence du Conseil national. Partie de Berne, la première citoyenne du pays a emprunté train, bateau et bus avant d'arriver dans son village de Yens.

Isabelle Moret a quitté la capitale en train peu après midi pour rejoindre Cully, où l'attendait un bateau spécialement affrété de la CGN. Après une brève escale à Lausanne, elle a débarqué à Morges pour un défilé en ville.

L'élue PLR a ensuite pris le bus pour rejoindre Yens, commune de 1500 habitants située sur les hauteurs de Morges, et dont elle est aussi conseillère communale. Arrivée peu avant 18h00, elle s'est installée dans la salle polyvalente du village pour un banquet réunissant environ 500 convives.

Tout au long de la journée, Isabelle Moret a été accompagnée par de nombreux invités et personnalités politiques vaudoises et suisses. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis était notamment de la partie, tout comme la présidente du PLR Suisse Petra Gössi ou le Conseil d'Etat vaudois in corpore.

Ignazio Cassis kidnappé

Ignazio Cassis a même eu le 'malheur' d'être capturé par les Brigands du Jorat en arrivant à Yens. Arrivé ligoté sur scène, le Tessinois a expliqué qu'il avait désormais compris la différence entre une Genferei et une Vaudoiserie. 'Une Genferei est une action menée à la perfection qui n'aboutit pas, tandis que la Vaudoiserie est un chaos pur', a-t-il dit, provoquant l'hilarité de la salle.

Outre les Brigands du Jorat, d'autres figures mythiques du canton de Vaud sont intervenues entre Berne et Yens: milices vaudoises, troupe des Cent-Suisses ou Pirates d'Ouchy. Il faut dire que la journée était historique pour le canton, qui n'avait encore jamais vu une femme accéder au perchoir du Conseil national.

Cela faisait aussi 12 ans que le canton de Vaud attendait cet honneur, soit depuis la présidence d'André Bugnon durant l'année parlementaire 2007-2008. L'ancien conseiller national UDC a d'ailleurs été le premier à saluer Isabelle Moret sur le débarcadère à Morges.

Papet vaudois

'Je suis très heureuse de mettre le canton de Vaud en valeur et de montrer à mes collègues, en particulier de Suisse allemande, les beautés du canton', a déclaré Isabelle Moret en marge des festivités.

Elle a rappelé qu'elle avait choisi le thème de la prévention comme fil rouge de son année présidentielle. 'Cela concerne les maladies, mais aussi la prévention au sens large comme la prévention en matière de paix, de catastrophes et d'abus', a-t-elle expliqué.

Elle a ajouté que cette prévention devait aussi impliquer le terroir, raison pour laquelle le menu proposé à Yens ne contenait que des produits et des vins de la région. Avec, comme plat principal, l'inévitable papet vaudois accompagné de sa saucisse aux choux.

Elue avec brio

Conseillère nationale depuis 2006, Isabelle Moret a été plébiscitée lundi par ses collègues pour accéder à la présidence de la Chambre du peuple. Elle a recueilli 193 voix sur 198 bulletins valables - un record - pour succéder à la socialiste tessinoise Marina Carobbio.

Dans son discours d'intronisation, Isabelle Moret avait annoncé une législature 'charnière', grâce notamment à la présence de nombreuses femmes sous la coupole. Ce nouveau Parlement est 'un passage de témoin, en particulier à la jeunesse', avait aussi souligné l'élue de 48 ans.

/ATS
 

Actualités suivantes