Revue de presse du dimanche 24 janvier 2016

Annonces et rumeurs autour de la succession de Christophe Darbellay à la présidence du PDC ...
Revue de presse du dimanche 24 janvier 2016

Revue de presse du dimanche 24 janvier 2016

Photo: Keystone

Annonces et rumeurs autour de la succession de Christophe Darbellay à la présidence du PDC et réactions après le sondage de la SSR sur les objets soumis au vote le 28 février comptent au nombre des thèmes abordés par la presse dominicale. En voici les titres:

Le Matin Dimanche: Le conseiller national valaisan Yannick Buttet est officiellement candidat à la vice-présidence romande du PDC, indique Le Matin Dimanche. Adoubé mercredi par sa section valaisanne, il brigue la succession du Fribourgeois Dominique de Buman. Faute d'adversaire, il devrait être élu le 23 avril au côté de Gerhard Pfister, le seul à briguer la succession de Christophe Darbellay pour la présidence. 'C'est vrai qu'au vu de mes différents engagements et de la situation au sein du PDC avec la future présidence de Gerhard Pfister, c'est d'abord pour servir les intérêts de mon parti que je me lance', confie Yannick Buttet. Et de continuer: 'avec lui à la présidence, il y a un risque que le parti se centre plus sur Zurich et qu'il se rapproche de l'UDC'.

NZZ am Sonntag: Le municipal bernois Reto Nause réfléchit à une candidature pour succéder au Valaisan Christophe Darbellay, qui se retire après dix ans à la tête du PDC, indique la NZZ am Sonntag. L'ancien secrétaire général du PDC a indiqué à l'hebdomadaire alémanique qu'il se décidera à la fin du mois. Pour l'instant, seul le conseiller national zougois Gerhard Pfister, 53 ans, a annoncé sa candidature. L'élection aura lieu le 23 avril lors de l'assemblée des délégués du parti à Winterthour (ZH). Les sections cantonales ont jusqu'à la mi-février pour inscrire des prétendants auprès de la commission de sélection.

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: L'initiative du PDC 'Pour le couple et la famille' soumise au peuple le 28 février recueille 67% d'avis favorables et 21% d'oppositions d'après un sondage de la SSR dévoilé vendredi. Le résultat alarme le président du PS Christian Levrat, qui veut réorienter la campagne. 'Il faut commencer à expliquer qu'il s'agit là de cadeaux fiscaux de 1,2 à 2,3 milliards de francs, qui vont bénéficier pour l'essentiel à des familles dont le revenu net est supérieur à 190'000 francs, d'après des chiffres de l'Administration fédérale', indique M. Levrat au Matin Dimanche et à la SonntagsZeitung. Et d'ajouter: 'c'était une erreur de focaliser la campagne sur le seul argument' du mariage homosexuel, 'le cœur de l'initiative, c'est la question de l'imposition'.

Schweiz am Sonntag: L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) veut doubler ses frais d'études dès 2017, informe son président Patrick Aebischer dans la Schweiz am Sonntag. Au lieu de 1200 francs comme aujourd'hui, les étudiants devraient ainsi s'acquitter de 2400 par année. M. Aebischer explique cette décision par les mesures d'économie de la Confédération. Berne veut investir entre 2017 et 2019 environ un demi milliard de francs de moins que prévu au budget dans la recherche et l'éducation.

SonntagsBlick: Pour la première fois depuis 15 ans, la police a démasqué en 2015 moins de criminels grâce aux analyses ADN que durant l'année précédente dans les affaires liées au pénal. L'an dernier, 5499 analyses ADN avaient révélé l'identité de responsables d'actes criminels, indique le SonntagsBlick, qui se base sur des chiffres de l'Office fédéral de la police (fedpol). En 2014, ce nombre était de 6322. De même, moins de preuves ont été soumises pour analyses à l'institut de médecine légale en 2015 qu'au cours de l'année précédente. Selon la police, cette baisse est liée au fait que les criminels font toujours plus attention à ne pas laisser de traces sur leur chemin.

Le Matin Dimanche: Ces dernières années, la fréquentation des urgences pédiatriques a explosé en Suisse, rapporte Le Matin Dimanche. Dans certains cantons romands, la hausse est de 10% en un an, comme à l'Hôpital fribourgeois, où rien qu'entre 2014 et 2015, le nombre de consultations est passé de 12'800 à 14'100. Ou à Genève, où l'on parle même d'un doublement des consultations sur les 20 dernières années. A Zurich, l'évolution est de 25% en cinq ans. Pourquoi une telle ruée? Parce qu'il y a pénurie de pédiatres de cabinet dans de nombreuses régions. L'évolution du métier est aussi en cause, avec l'arrivée de nombreux temps partiels restreignant les disponibilités. Les parents des petits patients ont eux aussi changé: plus actifs, plus stressés, ils veulent des réponses rapides.

Le Matin Dimanche: Alors que l'enquête du Ministère public genevois sur le piratage d'ordinateurs de journalistes ordonné par l'encaveur valaisan Dominique Giroud est à bout touchant, Le Matin Dimanche a pu prendre connaissance du dossier pénal. Des centaines de pages confidentielles qui contiennent les auditions devant la police et les procureurs des quatre protagonistes de l'affaire (Dominique Giroud, son ami agent secret, un détective privé et un informaticien) ainsi que les procès-verbaux d'audiences de confrontation. Des pages qui expliquent pourquoi l'encaveur en est venu à envisager de pirater et de surveiller des journalistes, magistrats, fonctionnaires, l'ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin et la ministre alors en exercice Eveline Widmer-Schlumpf.

NZZ am Sonntag/SonntagsBlick: L'horlogerie suisse a souffert l'an dernier. Après des années de croissance continue, elle doit composer avec un recul de son chiffre d'affaires, rapportent le SonntagsBlick et la NZZ am Sonntag, qui citent des sources concordantes au sein de la branche. Problème principal pour l'industrie, les ventes à Hong Kong et en Russie, deux régions où l'on attend un déficit à deux chiffres. Le marasme économique et la rentrée des smartwatches constituent les raisons principales de ce recul. Apple est tombé sur le dos des fabricants de montres mécaniques avec son Apple Watch, le géant électronique se hissant selon des estimations jusqu'à la 2e place mondiale dans le secteur en terme de chiffre d'affaires. Seul Rolex le devance.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus