Service de la jeunesse à Neuchâtel: deux injonctions approuvées

Les députés neuchâtelois se sont penchés mardi sur le rapport de la commission de gestion et ...
Service de la jeunesse à Neuchâtel: deux injonctions approuvées

Service de la jeunesse à Neuchâtel: deux injonctions approuvées

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

Les députés neuchâtelois se sont penchés mardi sur le rapport de la commission de gestion et d’évaluation sur la situation du Service de la protection de l'adulte et de la jeunesse (SPAJ), jugée 'préoccupante'. Ils ont approuvé deux injonctions au gouvernement.

Les injonctions de la commission de gestion et d’évaluation (Coges) au Conseil d'Etat sont des outils parlementaires qui n'avaient jamais été utilisés. Dans la 1ère injonction approuvée sans opposition, le Grand Conseil demande de revoir la structure fonctionnelle du service. Un nouvel audit externe et indépendant devra évaluer la structure, le fonctionnement et la gouvernance du SPAJ.

Le Conseil d'Etat ne s’est pas opposé au principe de cette injonction, mais il a estimé prématuré de lancer une nouvelle évaluation ' sans attendre' alors que la réorganisation n'a pas encore déployé ses effets. Son amendement a été accepté.

La 2e injonction, acceptée à l'unanimité, demande que des indicateurs statistiques soient définis pour cerner les politiques publiques déployées par le SPAJ.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus