Situation autour des lacs encore critique en Suisse

De nouvelles précipitations se sont abattues sur la Suisse dans la nuit de mardi à mercredi ...
Situation autour des lacs encore critique en Suisse

Situation autour des lacs encore critique en Suisse

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

De nouvelles précipitations se sont abattues sur la Suisse dans la nuit de mardi à mercredi. Les lacs des Quatre-Cantons, de Thoune et de Bienne ont atteint le niveau de danger maximal. Le trafic ferroviaire et routier est toujours interrompu par endroits.

Vers 16h00, le lac des Quatre-Cantons atteignait un niveau de 434,73 mètres, soit une vingtaine de centimètres de plus que mardi soir et un mètre de plus que son niveau normal, indiquent les autorités lucernoises. Il passe ainsi au niveau 5 de danger d'inondations, soit le plus élevé.

Lors des graves inondations de 2005, le niveau du lac avait atteint 435,23 mètres d'altitude. Une situation identique ne peut pas être exclue dans les jours à venir en raison des nouvelles précipitations annoncées, prévient la ville de Lucerne dans un communiqué.

Le Musée historique de Lucerne a fermé ses portes mercredi en raison du danger d'inondations. Il se trouve à proximité immédiate de la Reuss. L'institution avait déjà subi des dégâts d'eau mardi dans ses caves.

Danger de crue de niveau 5

Le niveau du lac de Bienne devrait lui atteindre son maximum samedi. Il pourrait alors rejoindre le seuil des crues de 2005 ou de 2007, a averti le canton de Berne. Le lac est actuellement stable aux alentours de son niveau de crue fixé à 430,35 mètres.

Les autorités de la Ville de Bienne recommandent instamment aux riverains menacés par la montée des eaux de mettre leurs objets de valeur dans les parties élevées de leur immeuble et de sortir les véhicules des garages souterrains.

Autre lac sous haute surveillance, celui de Thoune (BE), qui a dépassé sa cote d'alerte de cinq centimètres. Les pompiers ont dû évacuer l'eau dans certaines caves. Pour les lacs de Thoune, de Bienne et des Quatre-Cantons, la Confédération a porté mercredi l'alerte au niveau 5, le plus élevé.

Le lac de Sarnen (OW) déborde, lui aussi, par endroits. Son niveau se situait mercredi 1,35m au-dessus de sa moyenne. Plusieurs chemins bordant le lac sont fermés.

Dégâts sur les lignes à haute tension

Côté romand, le niveau du lac Léman devrait continuer de monter jeudi et vendredi.

S'agissant du trafic ferroviaire, le trafic sur la ligne entre Chénens (FR) et Rosé (FR) est toujours interrompu. Un éboulement de terre a déstabilisé mardi après-midi un poteau qui soutenait des câbles électriques en bordure de voie. Le trafic régional entre Fribourg et Romont a été supprimé et remplacé par des bus jusqu'à la fin des travaux, samedi soir.

Dans le canton du Jura, des bus de remplacement circulaient suite à la fermeture des tronçons entre St-Ursanne et Glovelier, sur la ligne Porrentruy-Delémont et entre Glovelier et Saignelégier, sur la ligne La Chaux de Fonds-Glovelier.

En Suisse alémanique, la ligne de trains entre Zurich-Seebach et Regensdorf-Watt est toujours obstruée par des arbres. Le trafic y est interrompu au moins jusqu'à la fin de la journée.

Une coulée de boue a coupé la ligne du Montreux-Oberland bernois (MOB) mardi après-midi sur les hauts de Montreux. Les trains ne circulent plus sur le tronçon entre Chernex et Chamby. Ils sont remplacés par des bus.

Routes fermées

En raison d'un éboulement, la route du lac est fermée entre Cully (VD) et Rivaz (VD) jusqu'à nouvel avis, écrivait peu avant 23h00 sur son compte Twitter la police vaudoise. La fermeture de ce tronçon longeant le lac Léman devrait durer plusieurs jours. Les forces de l'ordre recommandent d'éviter le secteur et de respecter la signalisation.

En Suisse alémanique, une route s'est effondrée entre Rhodannenberg et Vorauen, dans le canton de Glaris. Celle-ci devrait néanmoins être rouverte aux véhicules de moins de 3,5 tonnes mercredi dès 13h00, et entièrement rouverte jeudi dès 05h00, selon Alert Swiss.

Sur les routes, les cols du Grimsel (BE) et du Susten (BE), qui avaient été fermés mardi en raison du risque de coulées de boue, ont été rouverts mercredi matin.

Dommages évalués en millions

Allianz Suisse estime la facture des intempéries qui se sont abattues ces derniers jours sur la Suisse à environ 9 millions de francs, répartis sur plus de 2500 sinistres assurés. Avec 160 millions de francs de dégâts naturels depuis le début de l'année, la facture 2021 bat des records.

/ATS
 

Actualités suivantes