Swissaid et d'autres ONGs appellent la Suisse à agir en Colombie

Les assassinats de défenseurs des droits humains en Colombie interpellent une quarantaine d’ONG ...
Swissaid et d'autres ONGs appellent la Suisse à agir en Colombie

Swissaid et d'autres ONGs appellent la Suisse à agir en Colombie

Photo: KEYSTONE/EPA EFE/MAURICIO DUENAS CASTANEDA

Les assassinats de défenseurs des droits humains en Colombie interpellent une quarantaine d’ONG et une centaine de personnes. Celles-ci ont remis une lettre ouverte au président de la Confédération appelant la Suisse à intervenir pour faire cesser ces exactions.

Selon Swissaid dans un communiqué mercredi, 123 défenseurs des droits humains ont été tués en six mois en Colombie et 311 depuis la signature de l’accord de paix en 2016. La situation est si grave, selon l'ONG, que l'ONU et le Haut-Commissariat aux droits humains ont déjà interpellé le gouvernement colombien.

Comme ce dernier ne réagit pas, il ne reste que la pression internationale, poursuit Swissaid. Dans la lettre ouverte, les ONG demandent que le gouvernement colombien défende sa population et ouvre des enquêtes 'indépendantes et impartiales' pour identifier les responsables de ces assassinats.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) confirme la réception de cette lettre. Les services compétents de ce département sont en train de l'examiner, a précisé un porte-parole mecredi à Keystone-ATS.

Outre Swissaid, le Groupe de travail Suisse-Colombie (ASK) a été très impliqué dans la rédaction de la lettre ouverte. Parmi la quarantaine d'ONGs signataires figurent Public Eye, Amnesty International ou Terre des hommes. Des politiciens, des chercheurs et des personnes engagées comptent parmi les signataires.

/ATS
 

Actualités suivantes