Tariq Ramadan fait l'objet d'une plainte pour viol à Genève

Une plainte pour viol vise Tariq Ramadan à Genève. Elle a été déposée par une femme convertie ...
Tariq Ramadan fait l'objet d'une plainte pour viol à Genève

Une plainte pour viol vise Tariq Ramadan à Genève. Elle a été déposée par une femme convertie à l'islam. L'information, révélée par la Tribune de Genève vendredi, a été confirmée par l'avocat de la plaignante.

Les faits se sont déroulés en 2008 et ne sont pas prescrits, a indiqué Romain Jordan. Selon la Tribune de Genève, la plaignante était âgée d'une quarantaine d'années à l'époque. Elle accuse le célèbre islamologue de séquestration, contrainte sexuelle et viol avec la circonstance aggravante de la cruauté.

Les actes auraient été commis dans la chambre d'un grand hôtel genevois. La plaignante affirme y avoir été agressée par Tariq Ramadan et avoir été abusée sexuellement durant des heures par l'islamologue. Elle n'a pu s'enfuir qu'au petit matin après une nuit où elle a eu 'peur de mourir'.

La plaignante a expliqué à la Tribune de Genève avoir songé à dénoncer les faits plus tôt, mais y avoir renoncé par peur. La femme a finalement fait le pas en voyant d'autres victimes présumées de l'islamologue s'exprimer. Elle a affirmé garder encore aujourd'hui des séquelles de l'agression qu'elle dit avoir subie.

Interrogée par la RTS, l'avocate genevoise de Tariq Ramadan, Yaël Hayat, indique ne pas être au courant de cette plainte.

Tariq Ramadan est déjà visé par trois plaintes pour viol en France et une plainte pour agression sexuelle aux Etats-Unis. Mis en examen pour viol en France, il est actuellement détenu à la prison de Fresnes. A Genève, d'anciennes élèves de l'islamologue ont également dénoncé le comportement qu'il avait eu avec elles dans la presse.

/ATS
 

Actualités suivantes