Thomas Matter n'est pas candidat pour succéder à Ueli Maurer

Le conseiller national zurichois Thomas Matter renonce à une candidature pour le Conseil fédéral ...
Thomas Matter n'est pas candidat pour succéder à Ueli Maurer

Thomas Matter n'est pas candidat pour succéder à Ueli Maurer

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Le conseiller national zurichois Thomas Matter renonce à une candidature pour le Conseil fédéral. Pour l'élu UDC, la sélection de candidats déclarés pour succéder à Ueli Maurer est de 'haut niveau'.

Au cours des dernières semaines, M. Matter a discuté avec le parti cantonal. Dans l'édition de mardi de la NZZ, il justifie son refus par son activité de banquier et ses fonctions au sein de l'entreprise familiale, ce qu'il a confirmé à Keystone-ATS.

Son nom vient s'ajouter à la liste des papables zurichois qui ont renoncé à se lancer dans la course au Conseil fédéral, sur laquelle figure notamment la ministre de la santé Natalie Rickli. Pour M. Matter, il n'est 'pas si important' que le successeur d'Ueli Maurer vienne du canton de Zurich comme lui, a-t-il précisé à Keystone-ATS. Et d'ajouter que les candidatures actuelles sont très bonnes.

Les Verts décident mardi

Jusqu'à présent, quatre élus UDC se sont portés candidats pour succéder au ministre des finances: le conseiller national bernois et ancien président du parti Albert Rösti, le conseiller aux Etats bernois Werner Salzmann, le ministre zougois des finances Heinz Tännler ainsi que la conseillère d'Etat nidwaldienne Michèle Blöchliger.

La décision du chef du groupe parlementaire UDC, le conseiller national Thomas Aeschi (ZG), candidat malheureux en 2015, devrait tomber ces jours. Le délai pour sortir du bois est fixé à vendredi.

L'Assemblée fédérale élira le successeur ou la successeure d'Ueli Maurer le 7 décembre. Les Verts pourraient décider d'attaquer le siège UDC et proposer une candidature. Leur groupe parlementaire se prononcera mardi après-midi lors d'une séance extraordinaire.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus