Trois morts et un disparu près de Pfäfers (SG)

Trois hommes sont morts et un quatrième est porté disparu après un accident de canyoning mercredi ...
Trois morts et un disparu près de Pfäfers (SG)

Trois morts et un disparu près de Vättis (SG)

Photo: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

Trois hommes sont morts et un quatrième est porté disparu après un accident de canyoning mercredi soir dans la gorge du Parlitobel, près de Vättis (SG). L'accident s'est produit après un violent orage.

Les trois morts et le disparu sont des touristes espagnols, a indiqué jeudi la police cantonale de St-Gall. Ils ont été surpris par l'orage. Trois corps ont été retrouvés pendant la nuit avant l'interruption des recherches qui ont repris le matin. Un homme est toujours porté disparu. Il faut supposer qu'il est mort, selon la police.

Les recherches ont à nouveau été interrompues dans l'après-midi, en raison de la remontée du niveau des eaux, et ne peuvent pas reprendre jeudi, a précisé en soirée un porte-parole de la police cantonale de St-Gall. Les recherches redémarreront vendredi au plus tôt.

Pas de guide

Les quatre Espagnols âgés de 30, 33, 38 et 48 ans effectuaient la descente de la gorge sans guide. Le groupe voyageait en privé avec deux femmes, dont l'une est l'épouse d'une des victimes.

Ils viennent tous de la région espagnole de Navarre, a indiqué Hanspeter Krüsi, porte-parole de la police cantonale de St-Gall, lors d'une conférence de presse à Vättis (SG). Ce groupe est arrivé en Suisse il y a quelques jours pour faire du canyoning. Ce sont tous des passionnés de ce sport et sont expérimentés.

Les six Espagnols se trouvaient dans la partie supérieure de la gorge vers 16h00. Les deux femmes sont redescendues dans la vallée à pied par le chemin et les quatre hommes ont commencé leur descente dans la gorge. Les quatre sportifs ne sont pas arrivés au point de rendez-vous fixé avec les deux femmes à l'heure prévue. Elles ont alerté la police vers 19h00.

Orage

Un orage a éclaté sur la région vers 18h10 et il a duré jusqu'à 19h30. Il est tombé entre 25 et 30 litres d'eau par mètre carré et par heure, a précisé la police. L'orage a atteint le niveau de danger 2 sur 3 des normes européennes et les services météorologiques avaient fait une mise en garde, selon SRF Meteo.

Les quatre hommes ont été surpris par l'orage. Ils ont été emportés par les masses d'eau et de roches. Trois victimes ont été retrouvées dans le lac artificiel de Gigerwald durant la nuit. Un homme n'a toujours pas été retrouvé. Les recherches ont été interrompues vers 03h00 en raison des conditions météorologiques et ont repris jeudi matin.

Gorges accessibles à tous

La descente de la gorge du Parlitobel n'est pas particulièrement ardue, a déclaré aux médias Armin Grob, spécialiste du canyoning au sein du Secours alpin de Suisse orientale. Les gorges de cette région sont accessibles à tous. Elles sont décrites sur divers sites internet et dans les guides de la région.

Plusieurs patrouilles de la police cantonale st-galloise, des plongeurs et des chiens participent aux recherches. Deux hélicoptères de la Rega, un de la police cantonale zurichoise et un Super Puma de l'armée ont été mobilisés. Des drones sont aussi en action.

Dans un message sur Twitter, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a exprimé sa compassion aux familles et amis des défunts. Le dirigeant de 48 ans a également remercié tous ceux qui ont participé aux recherches à grande échelle sur les lieux de l'accident.

L'accident de canyoning le plus grave en Suisse s'est produit le 27 juillet 1999 dans les gorges du Saxetbach, dans l'Oberland bernois: 18 touristes et trois guides ont été tués. A la suite de cet accident, les mesures de sécurité pour le canyoning ont été renforcées.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus