Un Suisse sur trois saute régulièrement le petit déjeuner

Plus d'un Suisse sur trois (34,8%) n'hésite pas à sauter le petit déjeuner, selon le bulletin ...
Un Suisse sur trois saute régulièrement le petit déjeuner

Un Suisse sur trois saute régulièrement le petit déjeuner

Photo: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Plus d'un Suisse sur trois (34,8%) n'hésite pas à sauter le petit déjeuner, selon le bulletin nutritionnel suisse de 2019. Pour les autres, la tartine et le birchermuesli restent rois.

Ceux qui ne veulent pas commencer la journée le ventre vide se tournent vers quatre types de déjeuners: les tartines (à base de pain blanc, beurre et pâte à tartiner sucrée, 18,7%), le bircher (17,8%), les céréales sucrées (15%) et le salé à base de charcuterie et de fromage 13,7%, selon une étude de menuCH publiée jeudi dans le bulletin nutritionnel suisse de 2019.

Et les assiettes du petit déjeuner n'échappent pas à la barrière de rösti. Les Romands se laissent plus facilement séduire par une bonne tartine ou un croissant, tandis que du côté alémanique la préférence va au bircher.

Meilleure qualité de l’alimentation

Un choix judicieux, selon l'étude, puisque la consommation régulière d’un déjeuner de type birchermuesli est associée à une meilleure qualité globale de l’alimentation, par comparaison aux autres types de déjeuner, notamment les tartines. Celles-ci arrivent en queue de peloton, juste avant ceux qui ne consomment pas régulièrement de déjeuner.

Pas de raison de s'inquiéter toutefois pour ceux qui sautent le repas du matin, puisque 'l’impact de ce comportement sur la qualité globale de l’alimentation semble modeste', souligne l'étude.

L'enquête de menuCH a été réalisée entre janvier 2014 et février 2015 auprès de 2057 personnes résidant en Suisse. Celles-ci ont participé à deux rappels alimentaires de 24 heures et ont répondu à un questionnaire d’habitudes alimentaires.

https://www.blv.admin.ch/blv/fr/home/lebensmittel-und-ernaehrung/ernaehrung/schweizer-ernaehrungsbulletin.html

/ATS
 

Actualités suivantes