Un deuxième siège socialiste se libère à l'exécutif de Bâle-Ville

Deux des trois sièges socialistes se libèrent au gouvernement de Bâle-Ville. Christoph Brutschin ...
Un deuxième siège socialiste se libère à l'exécutif de Bâle-Ville

Deux des trois sièges socialistes se libèrent au gouvernement de Bâle-Ville. Christoph Brutschin ne se représentera pas lors des élections cantonales du 25 octobre. Hans-Peter Wessels avait déjà annoncé en novembre qu'il ne briguera pas un nouveau mandat.

Agé de 61 ans, Christoph Brutschin a annoncé lundi au PS de Bâle-Ville qu'il se retirera de l'exécutif à la fin de la législature. Elu en 2009, il dirige le département de l'économie, des affaires sociales et de l'environnement. Il préside actuellement la conférence des directeurs cantonaux de l'économie.

Hans-Peter Wessels, 57 ans, avait annoncé en novembre dernier qu'il ne se présentera pas pour un quatrième mandat. Il avait été élu à l'exécutif en automne 2008.

Le troisième siège socialiste est occupé par Tanja Soland. Elle a été élue en octobre dernier. Elle a succédé à la directrice des finances Eva Herzog qui a été élue au Conseil des Etats.

Beat Jans candidat

Parmi les candidats à la succession de Hans-Peter Wessels et Christoph Brutschin figure le conseiller national et vice-président du PS Suisse Beat Jans. Il a déclaré à Keystone-ATS être à disposition de son parti et qu'il sera candidat. Le PS de Bâle-Ville doit désigner ses candidats le 27 avril.

Le gouvernement de Bâle-Ville est actuellement composé de trois socialistes, une verte, un radical, un démocrate-chrétien et un libéral. A noter qu'à Bâle, radicaux et libéraux n'ont pas fusionné.

/ATS
 

Actualités suivantes