Un mémorial pour Erhard Loretan à Bulle (FR)

Un mémorial dédié à l'alpiniste gruérien Erhard Loretan, décédé en 2011, a été inauguré samedi ...
Un mémorial pour Erhard Loretan à Bulle (FR)

Un mémorial pour Erhard Loretan à Bulle (FR)

Photo: Keystone

Un mémorial dédié à l'alpiniste gruérien Erhard Loretan, décédé en 2011, a été inauguré samedi à Bulle (FR). Quatorze pommiers y symbolisent les quatorze sommets de plus de 8000 mètres que l'enfant du pays a gravis autour de la planète.

Le mémorial comporte aussi un bloc de grimpe et un muret-siège en béton précieux engravé. S'y ajoute une application pour les téléphones multifonctions, qui permettra de replonger dans les exploits du Fribourgeois.

Au programme de la journée de samedi: discours, hommages, conférence, film et démonstrations de grimpe. Entre 200 et 300 personnes étaient présentes à l'inauguration, dont Jean Troillet, célèbre alpiniste valaisan et ami d'Erhard Loretan.

Le terrain est mis à disposition par sa propriétaire, la paroisse catholique Bulle-La Tour. La section gruérienne du Club Alpin Suisse a aussi contribué à la réalisation du projet. D'un coût d'environ 280'000 francs, le mémorial est financé pour moitié par des dons et pour l’autre par la commune de Bulle.

Du pommier aux montagnes

Né le 28 avril 1959, Erhard Loretan jouait dans ce parc quand il était petit, comme les autres gamins du quartier. Les pommiers qui y ont été plantés récemment rappellent qu'il a affûté son goût pour l'escalade dans les branches d'un pommier avant de se tourner vers les hautes cimes.

Après les Préalpes fribourgeoises, le Gruérien a exploré les montagnes à travers le monde. Il a été le troisième homme à terminer l'ascension des quatorze sommets de plus de 8000 mètres, après l'Italien Reinhold Messner et le Polonais Jerzy Kukuchka.

L'alpiniste est décédé dans un accident en 2011, le jour de ses 52 ans. Il a chuté de 200 mètres lors de l'ascension du Grünhorn (VS).

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus