Un million de personnes hospitalisées en Suisse l'an dernier

Un million de personnes ont été hospitalisées l'an dernier en Suisse. Cela correspond à 12 ...
Un million de personnes hospitalisées en Suisse l'an dernier

Un million de personnes hospitalisées en Suisse l'an dernier

Photo: Keystone

Un million de personnes ont été hospitalisées l'an dernier en Suisse. Cela correspond à 12,5% de la population, une part similaire aux années précédentes. L'arthrose, la commotion cérébrale et les crises cardiaques figurent parmi les maux les plus souvent traités.

En 2015, le million de personnes hospitalisées ont cumulé en tout 11,7 millions de jours à l'hôpital. Une majorité de ces séjours (68%) ont eu lieu dans les hôpitaux de soins aigus. Le reste s'est fait en cliniques psychiatriques (18%) et cliniques de réadaptation (10%), indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans ses chiffres provisoires des établissements hospitaliers 2015.

La plupart des patients (77%) n'ont été hospitalisés qu'une fois dans l'année, 15% ont fait deux séjours hospitaliers et plus de 8% au moins trois. Dans un peu moins de la moitié des cas (43%), les personnes ont été admises à l'hôpital en urgence.

La part de patients qui se font traiter hors de leur canton de domicile est en légère hausse: ils étaient près d'un sur cinq (19%) l'an dernier, soit un point de plus qu'en 2012, constate l'OFS.

Une part qui varie fortement selon les cantons: ce sont les Appenzellois de Rhodes-Intérieures, petit canton, qui sont le plus souvent hospitalisés hors du leur (71%), suivis des habitants de Bâle-Campagne (50%) et des Schwytzois (43%), contrairement aux Bernois, Tessinois (6%) et Genevois (7%).

Os, coeur et mental

Avec 185'000 hospitalisations, les maladies osseuses et articulaires, comme l'arthrose, les problèmes articulaires et dorsaux représentent les motifs de traitement les plus fréquents. Viennent ensuite les blessures avec 179'000 cas: le diagnostic le plus habituel est ici la commotion cérébrale.

Les maladies du système circulatoire, tels que crise cardiaque et insuffisance cardiaque, pointent au troisième rang avec 152'000 cas. Les maladies du système digestif ont nécessité 121'000 hospitalisations et les tumeurs 117'000.

Avec près de 100'000 cas, les troubles mentaux ou du comportement, dont la démence et la schizophrénie, représentent une part importante des hospitalisations. Les maux les plus souvent traités sont les dépressions et les troubles dus à l'alcool (dépendance et intoxication aiguë).

Toujours plus d'emplois

Plus de 200'000 personnes travaillaient dans les hôpitaux en 2015: cela équivaut à près de 157'000 emplois à plein temps et à un volume de l'emploi en hausse de 3% par rapport à 2014. La croissance est supérieure à la progression moyenne des cinq dernières années (+2,4%), note l'OFS.

Depuis 2011, 15'633 emplois à plein temps supplémentaires ont été créés dans les hôpitaux du pays, dont 6000 dans les soins et 3800 dans l'administration.

L'an dernier, les charges d'exploitation des établissements hospitaliers ont atteint 28,1 milliards de francs (+3,2%). Le personnel représente 62,9% de ces charges. L'OFS souligne encore que les charges d'exploitation des hôpitaux ont plus que doublé depuis 1999.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes