Un vaccin contaminé administré lors d'une étude au CHUV

Le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) a administré un vaccin contaminé dans le ...
Un vaccin contaminé administré lors d'une étude au CHUV

Un vaccin contaminé administré lors d'une étude au CHUV

Photo: Keystone

Le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) a administré un vaccin contaminé dans le cadre d'une étude sur le sida remontant à 2012. Il demande aux volontaires qui ont servi de cobayes de venir faire une prise de sang.

L'établissement se veut rassurant, indique mercredi le CHUV en confirmant une information du 'Matin'. Le CHUV a envoyé une lettre le 11 mai aux 79 participants à une étude sur le sida, indique 'Le Matin'. 'Nous avons appris récemment que le vaccin NYVAC, qui a été administré à certaines personnes de l'étude HVTN 096, a été contaminé par une bactérie appelée Mycoplasma hyorhinis', explique la lettre.

La bactérie provoque des maladies chez le porcelet, mais pas chez le porc adulte. Les scientifiques ne savent pas si elle pourrait causer des maladies chez les humains, note le courrier du CHUV. 'Mais d'un point de vue médical, on est très tranquille', affirme le professeur Giuseppe Pantaleo.

'Aujourd'hui, il n'y a aucune préoccupation médicale', a assuré à l'ats le spécialiste. C'est par précaution que le CHUV a envoyé cette lettre. L'hôpital suit de toute façon les volontaires dans ce genre de situation. 'Ils sont en parfaite santé', a-t-il ajouté.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes