Une coulée de neige descend sur une piste à Andermatt (UR)

Une avalanche est descendue jeudi sur une piste de ski à Andermatt (UR). Selon la police cantonale ...
Une coulée de neige descend sur une piste à Andermatt (UR)

Six personnes emportées à Andermatt (UR), dont deux blessés légers

Photo: KEYSTONE/URF tk k_tk

Six personnes ont été emportées par une avalanche jeudi matin sur une piste à Andermatt (UR). Quatre d'entre elles ont pu s'extraire, indemnes, par leurs propres moyens de la coulée. Les secouristes ont sauvé les deux autres, légèrement blessées.

Ces dernières ont été héliportées à hôpital. L'une d'elles avait déjà pu quitter l'établissement jeudi soir. Les six personnes sauvées sont des ressortissants suisses adultes, ont précisé les autorités.

Près de 60 secouristes et cinq chiens ont été mobilisés jusqu'à la tombée de la nuit jeudi, a indiqué la police cantonale. De nombreux civils se sont spontanément mis à disposition.

En début de soirée, l'ensemble du cône d'avalanche avait été inspecté, comme s'y était engagé le commandant de la police cantonale uranaise Reto Pfister lors d'une conférence de presse en fin d'après-midi sur place. Les recherches ont été arrêtées une fois qu'il était sûr à 100% que plus personne ne pouvait se trouver dessous, avait-il précisé. Aucune disparition n'a en outre été annoncée.

Piste tout juste ouverte

Longue de 300 mètres pour une largeur de 60 m, la coulée est descendue à 10h47 dans la région Oberalppass/Felli. Elle a touché une piste ouverte jeudi matin pour la première fois cet hiver, a indiqué Stefan Kern, porte-parole de la station Andermatt-Sedrun. Elle venait d'être préparée et sécurisée, a-t-il précisé.

On ignore pour l'heure pour quelles raisons cette avalanche dite de glissement est survenue. Une enquête est en cours mais aucune plainte pénale n'a pour l'heure été déposée, a encore déclaré le commandant de la police cantonale.

Selon l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF), le danger pour la région d'Andermatt était 'marqué' (degré 3 sur 5). Ajoutée à l'accumulation de flocons des trois derniers jours, les dernières chutes de neige ont créé des conditions plus propices à ce type de coulées. Dans de telles conditions, une avalanche peut être déclenchée par un seul amateur de sports d'hiver et atteindre une taille dangereuse.

Rare sur les pistes

Les avalanches qui ensevelissent des skieurs sur des pistes ouvertes et balisées demeurent rares, d'autant plus si elles sont mortelles, selon le SLf. En onze ans, deux ont fait des victimes en Suisse.

D'abord en janvier 2018, quand trois personnes avaient été emportées par une avalanche descendue sur le domaine skiable de Zermatt (VS). Enseveli, un Valaisan de 66 ans était décédé à l'hôpital des suites de ses blessures. Puis en février dernier, quand une coulée avait investi une piste de Crans-Montana (VS), emportant quatre personnes dont un patrouilleur français de 34 ans décédé au cours de la nuit suivante.

/ATS