Naissance d'une plate-forme internet dédiée aux votations fédérales

A deux semaines des votations fédérales, le public dispose d'une nouvelle plate-forme pour ...
Naissance d'une plate-forme internet dédiée aux votations fédérales

Naissance d'une plate-forme internet dédiée aux votations fédérales

Photo: Keystone

A deux semaines des votations fédérales, le public dispose d'une nouvelle plate-forme pour trouver les explications et les arguments des partis sur les différents objets. Né d'une initiative citoyenne, Swiss.Vote veut stimuler l'intérêt pour l'exercice démocratique.

'Le portail Swiss.Vote est une plate-forme bilingue dédiée aux votations fédérales qui est 100% neutre', a souligné vendredi à Bienne Mattia Della Corte, l'un des concepteurs de ce projet. La plate-forme permet de disposer d'une vue d'ensemble sur les arguments des partis et sur le contenu des objets.

Pour l'association Swiss.Vote, il s'agit de donner à la population les moyens de mieux s'informer en prévision des votations fédérales. Pour y parvenir, les créateurs de la plate-forme donnent davantage de visibilité aux arguments des acteurs politiques avant un scrutin. La page d'accueil s'ouvre sur les trois objets soumis au vote le 12 février.

Le contenu repose sur les explications de la Confédération et sur les arguments présentés par les partis, par les comités d'initiative et par les comités référendaires. Les sources sont notées en bas de chaque argument. 'Nous n'interprétons cependant jamais les arguments', a souligné Elias Medawar.

Interaction avec les utilisateurs

'Nous avons aussi créé une interaction entre les utilisateurs et les partis', a ajouté Mattia Della Corte. Les principaux arguments des formations politiques peuvent être jugés par les internautes qui peuvent soit les approuver, soit les désapprouver. Pour ne pas fausser le résultat, les utilisateurs doivent créer un compte.

La plate-forme internet constitue un outil d'analyse pour les partis qui peuvent mesurer l'impact de leurs arguments auprès du public, ont soulignent les concepteurs du projet. 'Swiss.Vote permettra d'observer les tendances avant le scrutin et de réagir en fonction des observations', a estimé Mattia Della Corte.

Appels aux partis

L'objectif de cette équipe de cinq jeunes de l'Arc jurassien est de parvenir à une autonomie financière en 2018 pour assurer la pérennité de ce projet à but non lucratif. Pour y parvenir, l'association Swiss.Vote doit convaincre les partis à souscrire un abonnement qui leur permet ensuite d'accéder à des données statistiques.

'Les partis politiques que nous avons rencontrés se sont montrés très enthousiastes par cette plate-forme', a affirmé Mattia Della Corte. Un abonnement annuel s'élève à 14'000 francs. Pour l'instant, le financement est assuré par l'entreprise d'Elias Medawar, Citron Mobile Sàrl à Zoug, dans le cadre d'un projet d'innovation.

/ATS