La sonnette de vélo reléguée au rang de gadget

Des décennies durant, la sonnette a été un accessoire indispensable pour quiconque voulait ...
La sonnette de vélo reléguée au rang de gadget

Des décennies durant, la sonnette a été un accessoire indispensable pour quiconque voulait s'élancer sur la route à vélo. Certains ont même été mis à l'amende. Depuis la mi-janvier, le petit avertisseur n'est plus obligatoire.

Le Conseil fédéral a biffé en novembre dernier cette disposition de l'ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers, ont indiqué mercredi les journaux Aargauer Zeitung et Südostschweiz. L'article 218 qui stipulait pour les véhicules de plus de 11 kilos 'une sonnette nettement audible' a été purement et simplement abrogé.

Cette limite de poids avait été fixée pour ménager les coureurs cyclistes. Mais avec l'amélioration des matériaux, la plupart des bicyclettes pèsent désormais moins de 11 kilos. La sonnette ne correspond donc plus aux réalités du jour.

L'Office fédéral des routes (OFROU) précise toutefois que la fin de l'obligation ne signifie pas une interdiction des mini-klaxons. Pro Velo recommande d'ailleurs de continuer à équiper les vélos d'une sonnette par mesure de sécurité.

La selle tombe aussi

Il n'y a pas que la sonnette qui passe à la trappe. La selle tombe aussi. Cette modification est due au fait que de nouveaux engins deux-roues dépourvus de selle apparaissent sur le marché.

Exit enfin les dispositions concernant les dimensions du guidon: celui-ci pourra être aussi large que le vélo soit d'un mètre, selon le site de Pro Velo qui énumère la liste des modifications.

En 2012, l'OFROU avait déjà aboli l'obligation d'équiper sa bicyclette d'un cadenas.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus