Risque de fossé numérique entre les entreprises suisses

L'importance des technologies numériques s'accroît dans l'économie suisse, mais toutes les ...
Risque de fossé numérique entre les entreprises suisses

Risque de fossé numérique entre les entreprises suisses

Photo: Keystone

L'importance des technologies numériques s'accroît dans l'économie suisse, mais toutes les entreprises ne s'y lancent pas avec la même intensité. Un fossé se creuse entre les plus prospères et les moins florissantes, selon une étude.

L'économie helvétique court le risque de voir émerger une société numérique à deux vitesses, estime la société d'audit et de conseil EY. Pour sa dernière enquête, elle a interrogé 700 firmes suisses employant entre 30 et 2000 collaborateurs.

Quelque 60% des entreprises sondées accordent une importance moyenne à grande au numérique, contre 45% l'année précédente. La proportion est de 62% parmi les sociétés prospères, mais chute à 30% parmi celles dont la situation commerciale est médiocre.

Question de moyens

Ce phénomène est lié en partie à leur manque de moyens. Par rapport à l'année d'avant, il y a deux fois plus d'entreprises qui ne peuvent pas investir dans ce domaine faute de capacités financières (15%), de personnel qualifié (9%) ou de savoir-faire (8%).

Près des trois quarts des entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse 100 millions de francs utilisent les technologies numériques. Par contre, il n'y en a qu'une sur cinq qui les utilisent parmi celles qui n'atteignent pas les 30 millions.

Parmi les entreprises qui utilisent ces technologies, 69% y recourent pour gérer les relations avec la clientèle. Elles sont 54% à utiliser des téléphones multifonctions ou des tablettes pour le travail des collaborateurs ou pour la commercialisation des produits. Et plus de la moitié des entreprises vendent leurs produits en ligne (52%, contre 44% une année plus tôt).

En revanche, l'étude ne révèle pas de barrière des röstis en matière de numérisation. Celle-ci a pratiquement la même importance depuis Genève jusqu'à Romanshorn (TG), contrairement aux disparités régionales constatées en Allemagne par exemple.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus