Solution de remplacement en place après l'éboulement à Rastatt D

Les transporteurs ferroviaires ont mis en place des solutions pour contourner le tronçon de ...
Solution de remplacement en place après l'éboulement à Rastatt D

Les transporteurs ferroviaires ont mis en place des solutions pour contourner le tronçon de l'axe européen nord-sud bloqué par un éboulement à Rastatt, au sud de l'Allemagne. Lundi, aucun train des CFF Cargo ou de BLS n'était bloqué.

Au total, ce sont 600 trains marchandises internationaux de CFF Cargo et CFF Cargo International qui sont concernés chaque semaine. CFF Cargo a testé une première fois cette solution via Stuttgart, Singen et Schaffhouse, le 15 août dernier, écrit CFF Cargo lundi dans un communiqué.

Dans ce contexte, la gare de Schaffhouse reste ouverte non-stop depuis lundi, afin que les trains puissent circuler entre la Suisse et Allemagne la nuit également. Ce contournement ne dispose cependant que de capacités limitées, à cause de travaux.

Les transporteurs sont confrontés au même problème de saturation pour les autres solutions de repli actuellement évaluées, via la France ou l'Autriche. Ils ont par ailleurs trouvé une alternative avec le transport fluvial. Les ressources du port de Bâle ont ainsi été relevées, écrit CFF Cargo. L'entreprise ne peut en revanche encore donner aucune indication s'agissant des conséquences financières de cette coupure de ligne.

BLS compte sur elle et la diplomatie

BLS était pour sa part toujours à la recherche lundi d'une alternative pour les quelque 140 trains marchandises appelés à passer chaque semaine par cette ligne. 'Nous nous concentrons entièrement sur une solution par le rail', a précisé l'entreprise à l'ats.

Celle-ci appelle néanmoins l'Office fédéral des transports à user de ses 'canaux politiques' auprès de l'Allemagne pour accélérer les travaux de réparation près de Rastatt, afin que la ligne ferroviaire soit le plus rapidement possible rouverte au trafic.

ASTAG satisfaite

CFF Cargo et BLS n'ont pas recours aux camions sur les longues distances, assurent-ils. A propos de ces derniers, l'association faîtière des transporteurs routiers (ASTAG) s'est dite lundi 'satisfaite des mesures prises par la Confédération'. Répondant rapidement à sa demande, l'Office fédéral des routes a exceptionnellement autorisé le transport par camions de conteneurs de 44 tonnes en Suisse.

Les poids lourds peuvent ainsi assurer la navette entre les gares de transbordement suisses et celles du Bade-Wurtemberg. La situation s'est bien détendue avec cette décision, a précisé à l'ats l'ASTAG.

Reste que le terminal de Weil (D), à côté de Bâle, est complètement submergé de conteneurs. Ce qui rallonge souvent le trajet des camions en Allemagne, ajoute l'association.

/ATS
 

Actualités suivantes