La prévoyance vieillesse, préoccupation numéro 1 des Suisses

Pour première fois, les questions de l'AVS et de la prévoyance vieillesse se classent en tête ...
La prévoyance vieillesse, préoccupation numéro 1 des Suisses

La prévoyance vieillesse, préoccupation numéro 1 des Suisses

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Pour première fois, les questions de l'AVS et de la prévoyance vieillesse se classent en tête des soucis majeurs des Suisses. Elles devancent d'un chouïa le chômage, selon le baromètre des préoccupations du Credit Suisse.

La prévoyance vieillesse récolte 44% des avis, contre 28% en 2016. Le sondage a été effectué avant la votation sur la réforme de l'AVS, a indiqué lundi Credit Suisse dans son communiqué. Assainir et sécuriser la prévoyance vieillesse est considéré comme le principal objectif politique.

C'est une première: depuis 2003, c'est le chômage qui dominait le classement établi par la grande banque. En 2017, le chômage se situe désormais en deuxième position, battu d'un cheveux par les préoccupations sur l'AVS et la retraite.

De manière contradictoire, les personnes interrogées estiment que leur emploi est assuré, tout en qualifiant les perspectives économiques de moroses.

Assurance maladie et santé, 4e souci

Quant aux autres soucis majeurs, le sondage révèle que la thématique de l'asile ne figure plus en tête de classement. Elle est passée de la quatrième à la sixième place, étant citée par 19% des sondés. Les inquiétudes liées aux étrangers passent elles de la deuxième à la troisième place, citées par 35% des sondés. Ces derniers se déclarent en faveur d'un contrôle de l'immigration.

Enfin, les questions liées à la santé et à l'assurance maladie se hissent à la quatrième place, citées par 26 % des sondés. En 2016, ces thématiques occupaient la sixième place.

/ATS