La reprise doit appartenir aux travailleurs, revendique l'USS

La reprise doit appartenir aux travailleurs, estime l'Union syndicale suisse (USS). L'organisation ...
La reprise doit appartenir aux travailleurs, revendique l'USS

La reprise doit appartenir aux travailleurs, revendique l'USS

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

La reprise doit appartenir aux travailleurs, estime l'Union syndicale suisse (USS). L'organisation, qui a présenté jeudi à Berne ses revendications annuelles, demande des hausses de salaires, une baisse de la durée du travail et l'égalité entre femmes et hommes.

L'économie suisse a amorcé une reprise. Cette évolution positive doit profiter aux travailleurs, dont la situation s'est dégradée depuis le début de la crise économique, écrit l'USS. Depuis 2013, la durée annuelle de travail d'une personne à plein temps a augmenté de quasiment une demi-semaine. C'est absurde alors que le chômage est bien trop élevé, estime l'organisation faîtière.

Pour l'USS, il faut aussi enfin réellement combattre l'inégalité salariale entre femmes et hommes. Le Parlement doit renforcer les mesures proposées par le Conseil fédéral. Les mesures volontaires ne résolvent pas le problème. Il faut donc des mesures contraignantes et des compétences pour les appliquer, exige l'organisation syndicale.

En matière de prévoyance vieillesse, le niveau des rentes de caisses de pensions baisse, alors même que les salaires ont augmenté et que l'économie croît dans son ensemble, note l'USS. Selon elle, la réduction des rentes du 2e pilier doit être compensée.

Et la Banque nationale suisse doit reverser au 2e pilier les recettes réalisées avec les taux d'intérêt négatifs. La BNS ne doit en outre pas appliquer de tels taux négatifs au fonds AVS. L'USS rejette enfin l'élévation de l'âge de la retraite.

/ATS
 

Actualités suivantes