Stadler Rail va produire 960 rames de métro avec l'Iran

Le fabricant de trains thurgovien Stadler Rail a signé mercredi un contrat avec l'Organisation ...
Stadler Rail va produire 960 rames de métro avec l'Iran

Stadler Rail va produire 960 rames de métro avec l'Iran

Photo: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

Le fabricant de trains thurgovien Stadler Rail a signé mercredi un contrat avec l'Organisation de développement industriel et de rénovation de l'Iran (IDRO) portant sur la fabrication de 960 rames de métro. Le montant de l'opération s'élève à 1,3 milliard de francs.

Selon les termes du contrat, 728 rames de métro seront construites pour le réseau ferroviaire de Téhéran et 232 wagons pour celui de Karaj, situé à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, précise l'agence de presse iranienne IRNA. L'ats n'a pas réussi à joindre Stadler Rail dans la nuit de jeudi à vendredi pour une prise de position.

Les premiers trains devraient rouler sur les rails iraniens à la fin 2020, affirme toutefois l'ambassade suisse en Iran sur son compte Twitter.

Selon le Financial Tribune, Stadler Rail financera le projet avec une période de remboursement s'étendant sur 14 ans. Le projet est garanti par l'Assurance suisse contre les risques à l'exportation, ajoute le quotidien iranien spécialisé dans l'économie dans son édition de jeudi. Toujours selon cette source, l'accord prévoit que Stadler Rail transférera le savoir-faire technique requis en Iran.

Le contrat a été signé en marge de la première réunion de la Commission économique mixte irano-suisse à Téhéran, écrit l'ambassade helvétique sur Twitter. Lors de la signature, outre des représentants des deux sociétés, étaient aussi présents l'ambassadeur suisse en Iran Markus Leitner, la déléguée du Conseil fédéral aux accords commerciaux Livia Leu, ainsi que le vice-ministre iranien de l'Industrie, des Mines et du Commerce, Mansour Moazami, peut-on voir sur le cliché accompagnant la publication suisse.

Les détails exacts de l'opération restaient pour l'heure peu clairs. Selon l'hebdomadaire alémanique Handelszeitung, citant jeudi Stadler Rail, le contrat paraphé n'est pas définitif et des négociations sont toujours en cours.

/ATS
 

Actualités suivantes