Tous les signaux sont désormais au vert pour l'industrie MEM

A la faveur d'une solide reprise au premier semestre, tous les signaux passent désormais au ...
Tous les signaux sont désormais au vert pour l'industrie MEM

Tous les signaux sont désormais au vert pour l'industrie MEM

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

A la faveur d'une solide reprise au premier semestre, tous les signaux passent désormais au vert pour l'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM).

Alors que les commandes ont bondi de près d'un quart (+24,4%), les revenus de la branche devraient nettement dépasser le niveau d'avant-crise en 2e partie d'année, estime Swissmem.

Après avoir progressé de 4,8% au cours des trois premiers mois de l'année, les entrées de commandes ont décollé de plus de moitié (50,6%) sur le seul 2e trimestre, observe mardi Swissmem, l'association faîtière de l'industrie MEM. Côté revenus, ceux-ci ont crû de 9,3% entre janvier et fin juin, le rebond intervenu au 2e partiel s'étant hissé à 20,2%, alors que le chiffre d'affaires de la branche s'affichait encore en repli au 1er trimestre.

Quant aux exportations, celles-ci ont aussi présenté une solide progression, soit de 15,6% au cours des six premiers mois de 2021 à 33,45 milliards de francs et de 30,1% à 17,07 milliards entre avril et fin juin. Swissmem note cependant que le rebond reflète un fort effet de base, du fait que les performances des périodes comparables de l'an dernier s'étaient révélées très mauvaises en lien avec le confinement quasiment mondial consécutif à la pandémie de nouveau coronavirus, en particulier au 2e partiel.

Au cours du premier semestre, les exportations ont augmenté dans tous les marchés principaux, soit de 21% vers l'Union européenne, de 12,1% vers les Etats-Unis et de 8,4% vers l'Asie. L'essor a aussi bénéficié à l'ensemble des groupes de produits, les envois de la métallurgie bondissant de 25,2% et ceux des instruments de précision de 13,8%.

Indicateurs favorables

Les exportations du secteur de l'électrotechnique et de l'électronique ont quant à elle crû de 12%. Quant aux envois de la branche de la construction de machines, ils se sont étoffés de 10,5%.

Alors que la forte reprise a bénéficié à parts égales aux petites ou moyennes entreprises (PME) et aux grandes firmes, les indicateurs principaux laissent entrevoir une évolution toujours favorable, ajoute Swissmem. Parmi les risques qui pourraient peser sur cette évolution, la faitière évoque des relations incertaines avec l'Union européenne ainsi que le conflit commercial entre la Chine et les États-Unis. A ce dernier titre, l'association demeure toujours préoccupée par les critiques en Suisse vis-à-vis de l'Empire du Milieu.

Reflet de l'embellie, près de 90% des entreprises jugent désormais leur situation commerciale actuelle satisfaisante ou bonne. Et selon la dernière enquête de Swissmem auprès des entreprises membres, 53% des entrepreneurs prévoient pour les douze prochains mois une augmentation des entrées de commandes de l'étranger. Ils ne sont que 11% à anticiper leur repli.

'Après une année 2019 difficile et une très mauvaise année 2020, la reprise actuelle est cruciale pour compenser les pertes subies et pour générer des fonds destinés à l'innovation et à la numérisation', a relevé le directeur de Swissmem, Stefan Brupbacher, cité dans le communiqué.

Effectif attendu en hausse

La reprise n'est pas non plus restée sans effet sur l'utilisation des capacités de production dans les entreprises, celle-ci se fixant au 2e trimestre à 85,6%. Selon la dernière enquête du Centre de recherches conjoncturelles KOF de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, elle a grimpé à 87,2% en juillet, soit plus que la valeur moyenne sur plusieurs années (86,1%).

A fin juin, la branche MEM recensait quelque 313'500 salariés. Une effectif qui devrait s'étoffer ces prochains moins au vu de l'évolution positive des affaires, selon Swissmem.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus