« Urgence zoosanitaire » pour cause de grippe aviaire

Le ministère de l'Agriculture du Brésil a déclaré lundi soir l''urgence zoosanitaire' dans ...
« Urgence zoosanitaire » pour cause de grippe aviaire

Photo: KEYSTONE/EPA/NARENDRA SHRESTHA

Le ministère de l'Agriculture du Brésil a déclaré lundi soir l''urgence zoosanitaire' dans tout le pays, premier exportateur mondial de poulets. Cette annonce intervient après la découverte de nouveaux cas de grippe aviaire chez des oiseaux sauvages.

La mesure, qui restera en vigueur pendant 180 jours, vise à 'empêcher que (la maladie) n'atteigne la production de volailles à des fins de subsistance et commerciales, ainsi qu'à préserver la faune et la flore sauvages et la santé humaine', a déclaré le ministère dans un communiqué.

Elle 'permet de mobiliser des ressources' pour prévenir la propagation du virus, a-t-il ajouté. L'interdiction des foires, concours et expositions de volailles, déjà en vigueur, est par ailleurs prolongée.

Les autorités brésiliennes ont annoncé lundi avoir détecté trois nouveaux cas de grippe aviaire, portant à huit le total recensé depuis la mi-mai dans le pays jusqu'à présent épargné par la maladie. Tous les cas concernent des oiseaux sauvages (sept dans l'Etat d'Espirito Santo et un à Rio de Janeiro, dans le sud-est du pays).

Exploitations en quarantaine

Le Brésil est le premier exportateur mondial de viande de poulet avec 35% du marché, selon les chiffres du ministère de l'agriculture de 2022. La grippe aviaire provoque une forte mortalité chez les oiseaux sauvages et les volailles telles que les canards et les poulets.

Des milliers d'oiseaux sont morts ou ont été abattus, des centaines d'exploitations ont été mises en quarantaine et, dans certains cas, les exportations ont été annulées en Amérique du Sud en raison de la propagation du virus depuis l'année dernière. La transmission à l'homme est rare et se produit généralement par contact étroit avec des oiseaux infectés.

/ATS
 

Actualités suivantes