Poste: les délais d'acheminement seront assouplis

La Poste doit avoir plus de flexibilité dans la distribution. Le Conseil fédéral propose que ...
Poste: les délais d'acheminement seront assouplis

La Poste ne distribuera plus le courrier A systématiquement dans les délais. (Photo : KEYSTONE / Christian Beutler). La Poste ne distribuera plus le courrier A systématiquement dans les délais. (Photo : KEYSTONE / Christian Beutler).

La Poste doit avoir plus de flexibilité dans la distribution. Le Conseil fédéral propose que seulement 90% des lettres et paquets soient livrés à temps. Le géant jaune ne sera plus tenu non plus d'aller vers toutes les maisons habitées à l'année.

Le Conseil fédéral a présenté vendredi les grandes lignes d'une révision de l'ordonnance sur la poste. "La numérisation a changé les habitudes", a relevé devant la presse le ministre du Département fédéral des télécommunications (DETEC) Albert Rösti.

Des mesures sont nécessaires face au recul des prestations utilisées par la clientèle. D'ici 2030, la Poste s'attend à une nouvelle baisse du volume des lettres d'environ 30% et de 80% des versements en espèces.

Il est donc important que la Poste ait plus de marge de manoeuvre pour son exploitation. Dans une première étape, le géant jaune doit obtenir plus de flexibilité pour l'acheminement du courrier et des paquets. A l'avenir, la Poste devrait distribuer seulement 90% des lettres et paquets à temps, contre respectivement 97% et 95% actuellement.

Les zones habitées à l'année seront desservies, les hameaux de cinq maisons étant compris dans cette définition. En revanche, l'obligation de distribuer dans les maisons isolées, même habitées à l'année, sera supprimée. Des solutions de remplacement seront proposées pour les 60'000 ménages concernés (3,3%), a assuré le conseiller fédéral.

Lettre numérique

Les offres numériques doivent en outre être étendues. Le service universel devra inclure une lettre numérique. La Poste garantira une communication fiable et sûre, à la différence d'un e-mail, a précisé le conseiller fédéral. Les contours de cette lettre numérique doivent encore être précisés.

Concernant les paiements, ceux-ci seront toujours possibles en espèces. Mais le compte de trafic des paiements devrait dorénavant inclure un moyen de paiement en ligne et par internet. La Poste veut faire en sorte que tout le monde ait accès à ces offres et que cela fasse partie du service universel.

Le DETEC doit soumettre au Conseil fédéral un projet pour ces premières mesures à fin février 2025. Le Conseil fédéral attend de ces allègements quelque 45 millions de francs d'économies par année à partir de 2026. Cette première étape devrait permettre de stabiliser la situation financière de La Poste, a indiqué le conseiller fédéral.

Grande réforme à partir de 2030

Albert Rösti a admis que ces mesures entraîneraient une réduction des prestations dans les régions périphériques. Mais les mesures annoncées vendredi constituent aussi un développement de l'offre, a-t-il dit. Le courrier sera toujours distribué cinq jours sur sept et les journaux six jours sur sept.

Mais au-delà, une modernisation totale du service universel s'impose. En 2025, le DETEC soumettra au Conseil fédéral les grandes lignes d'une révision de la loi sur la Poste en vue de l'aménagement du service universel à partir de 2030. D'ici là, le Conseil fédéral ne juge pas nécessaire de prendre d'autres mesures pour le géant jaune, a dit Albert Rösti.

/ATS

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus