Accord commercial UE-Mercosur: un traité « erroné », selon Lula

L'accord commercial conclu en 2019 mais non encore ratifié entre l'Union européenne et le Mercosur ...
Accord commercial UE-Mercosur: un traité « erroné », selon Lula

Lula reçu par Macron à l'Elysée, avant Mélenchon

Photo: KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON

Emmanuel Macron a reçu mercredi à déjeuner l'ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, probable candidat à la présidentielle brésilienne d'octobre 2022. Il fait figure de grand favori contre le président actuel Jair Bolsonaro.

L'entretien à l'Elysée a porté sur 'les derniers développements sur la scène internationale', a indiqué la présidence.

M. Lula 'a partagé sa vision du rôle du Brésil dans le monde, constatant que ces trois dernières années, le pays s'est placé en retrait du cadre multilatéral et des grands accords internationaux. Il a également déploré le ralentissement de l'intégration régionale en Amérique Latine, alors que le continent doit jouer un rôle face aux grands défis globaux', a ajouté l'Elysée.

Un multilatéralisme 'efficace'

De son côté, Emmanuel Macron est 'revenu sur son combat pour un multilatéralisme efficace', notamment sur les dossiers du Covid et du climat, et lui a présenté 'sa vision pour une Europe plus souveraine, plus démocratique et plus unie, jouant le rôle de puissance d'équilibre sur la scène internationale', selon l'Elysée.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a affirmé que cette visite ne représentait pas une 'ingérence dans le débat politique national au Brésil'.

'Prêt' pour la présidentielle

L'ancien président brésilien de 2003 à 2011, qui s'est dit lundi 'prêt' à participer à l'élection présidentielle au Brésil, effectue cette semaine une tournée européenne passant par Bruxelles, Berlin, Paris et Madrid. Il s'est ainsi entretenu vendredi avec Olaf Scholz, le probable futur chancelier allemand, et annoncé une discussion avec le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez.

A Paris, Lula, âgé de 76 ans, a également rencontré mercredi après-midi le dirigeant de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, après s'être entretenu la veille avec Anne Hidalgo, maire PS de Paris et candidate à la présidentielle d'avril.

Critiques contre le Mercosur

Emmanuel Macron et Lula ont tous deux, pour des raisons différentes, des critiques contre l'accord commercial UE-Mercosur, conclu en 2019 mais non encore ratifié entre l'Union européenne et le Mercosur. Le premier pour des raisons de respect des engagements climatiques, le second parce que cet accord contribue selon lui à désindustrialiser le Brésil.

Le président français s'était violemment opposé à son homologue brésilien Jair Bolsonaro au moment du G7 de Biarritz de 2019, à propos de la gestion des feux de forêt en Amazonie. Il avait même reçu à Biarritz le cacique Raoni, ennemi déclaré du président brésilien.

/ATS
 

Actualités suivantes