Accusations de harcèlement également à la RSI

Après la RTS, des accusations de harcèlement touchent à présent la Radio-Télévision suisse ...
Accusations de harcèlement également à la RSI

Accusations de harcèlement également à la RSI

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI

Après la RTS, des accusations de harcèlement touchent à présent la Radio-Télévision suisse italienne (RSI). La branche tessinoise du Syndicat suisse des mass media (SSM) a déjà reçu 30 plaintes.

Le secrétaire central du SSM Jérôme Hayoz et la section de Lugano ont confirmé lundi à Keystone-ATS des informations de la Tribune de Genève et de 24 Heures, publiées samedi. Les deux journaux évoquent des soupçons de mobbing et de harcèlement.

Rolando Lepori, du secrétariat du SSM à Lugano, explique à Keystone-ATS que la moitié des 30 plaintes concernent des cas de mobbing. L'autre moitié se compose de harcèlements, notamment de harcèlement sexuel et d'atteinte à la personnalité.

Contacté, le service de presse de la RSI indique à Keystone-ATS que la direction 'met tout en oeuvre pour offrir aux employés la plus grande protection possible contre toute forme d'abus'. Différents canaux de signalement sont disponibles, y compris de manière anonyme. La RSI coordonnera la suite de la procédure avec la section tessinoise du SSM.

La SSR est également au courant des signalements reçus, indique son service de presse. Elle échange à ce sujet avec les partenaires sociaux. Les cas signalés au SSM par toutes les unités de l'entreprise seront examinés et feront l'objet d'une communication après clarifications.

Côté germanophone, le SSM a souligné être en contact avec la SRF pour définir la procédure à adopter en cas d'éventuels signalements de cas de harcèlement. Les discussions sont en cours.

Enquêtes externes

Dans un article fouillé publié fin octobre, le quotidien Le Temps révélait des dysfonctionnements au sein de la RTS en épinglant trois collaborateurs, dont l'ex-présentateur star Darius Rochebin. Il est fait état de harcèlement sexuel, de gestes déplacés ou encore d'abus de pouvoir. Malgré les plaintes à l'interne, la direction n'aurait pas agi.

Deux enquêtes indépendantes ont été mandatées mi-novembre pour faire toute la lumière sur ces cas présumés de harcèlement. Le personnel de la SSR devrait être informé du résultat des enquêtes en février. La Révision interne de la SSR va en outre auditer, avec un soutien externe, l'efficacité des instruments dont dispose l'entreprise pour protéger l'intégrité personnelle des collaborateurs.

Darius Rochebin, qui a rejoint à la rentrée la chaîne française d'information LCI pour présenter tous les soirs un entretien avec une personnalité, s'est retiré temporairement de l'antenne. Il a déposé une plainte pénale pour diffamation contre Le Temps.

La direction de la RTS et le conseil d'administration de la SSR avaient réagi début novembre aux révélations du Temps en annonçant l'ouverture de deux enquêtes indépendantes. Deux cadres incriminés ont par ailleurs été suspendus pour la durée de l'enquête.

/ATS