Adecco plonge dans le rouge après une année difficile

Le géant du placement de personnel Adecco a dévoilé jeudi des résultats annuels en forte baisse ...
Adecco plonge dans le rouge après une année difficile

Adecco plonge dans le rouge après une année difficile

Photo: KEYSTONE/STF

Le géant du placement de personnel Adecco a dévoilé jeudi des résultats annuels en forte baisse, impactés par la crise du coronavirus. Malgré ces difficultés, le groupe zurichois va verser un dividende stable et reprendre son programme de rachat d'actions.

Le chiffre d'affaires a plongé de 17%, ou de -14% en termes organiques, à 19,56 milliards d'euros en 2020, a précisé Adecco jeudi dans un communiqué.

Au niveau de la rentabilité, l'entreprise a bu la tasse. Le résultat brut d'exploitation (Ebita) s'est effondré de 42% à 570 millions d'euros et le résultat net affiche une perte de 98 millions, contre un bénéfice net de 727 millions en 2019.

'Après un important repli au deuxième trimestre (2020), nous avons assisté à une reprise continuelle des recettes pendant la seconde partie de l'année', a précisé le directeur général Alain Dehaze. Le groupe s'est tourné vers des domaines de croissance, notamment le commerce en ligne et la logistique qui ont enregistré une envolée de 40% de la croissance, a-t-il souligné.

Au seul quatrième trimestre, Adecco a vu son chiffre d'affaires reculer de 9% (-5% en termes organiques) à 5,4 milliards d'euros. Ce repli marque un léger mieux, après la chute organique des ventes de 28% au deuxième trimestre et de 15% au troisième partiel.

Attentes du marché dépassées ___

En France, son principal marché, Adecco a subi une contraction des recettes de 10% au quatrième trimestre, contre une progression de 6% en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et en Irlande dans le placement de personnel généralisé. L'Allemagne, l'Autriche et la Suisse ont enregistré un recul de 11%.

L'Ebita a baissé de seulement 1% à 253 millions. Le bénéfice net s'est quant à lui établi à 149 millions, en chute de 42% comparé au dernier partiel de 2019. Adecco avait cependant bénéficié fin 2019 des revenus tirés de la cession de Soliant.

Avec ces chiffres clés, Adecco a fait nettement mieux que les prévisions des analystes interrogés par AWP.

La direction du spécialiste de l'intérim va verser à ses actionnaires un dividende inchangé de 2,50 francs par titre et reprendre son programme de rachat d'actions de 600 millions d'euros.

Dans l'immédiat, la situation ne semble pas s'être totalement rétablie, Adecco ayant fait part d'un chiffre d'affaires en baisse de 2% en termes organiques en janvier. En février, 'les volumes indiquent une tendance similaire', a ajouté la société, sans plus de précision.

Le groupe, qui disposait fin décembre 2020 de 1,5 milliard d'euros de liquidités, va continuer à surveiller ses coûts et poursuivre ses investissements dans les domaines de croissance.

/ATS