Adidas: rebond espéré en 2021 après le plongeon lié à la pandémie

L'équipementier sportif allemand Adidas a publié mercredi un bénéfice net 2020 en forte baisse ...
Adidas: rebond espéré en 2021 après le plongeon lié à la pandémie

Adidas: rebond espéré en 2021 après le plongeon lié à la pandémie

Photo: KEYSTONE/DPA/DANIEL KARMANN

L'équipementier sportif allemand Adidas a publié mercredi un bénéfice net 2020 en forte baisse en raison de la pandémie de Covid-19, en tablant pour 2021 sur un net rebond de ses performances.

Le bénéfice net part du groupe a reculé de 78% sur un an à 432 millions d'euros (477,2 millions de francs) et les ventes de 16% à 19,8 milliards, a indiqué le groupe d'Herzogenaurach dans un communiqué.

Le rival de Nike, en train de chercher un repreneur pour sa filiale à problèmes Reebok, présente mercredi sa stratégie de croissance pour les cinq prochaines années.

Tous les marchés ont vu leurs ventes se redresser à taux de change constants au quatrième trimestre de 2020, à l'exception d'un recul de 6% subi en Europe, où les effets de la deuxième vague de la pandémie cet automne ont conduit à des fermeture de magasins ; la moitié d'entre eux l'étaient encore en fin d'année sur le Vieux continent.

Toujours en euros, les ventes de la marque phare Adidas ont reculé en 2020 de 13% sur un an, à 18,1 milliards d'euros, contre 16% à 1,4 milliard d'euros pour la petite soeur américaine Reebok, qui sera sortie des comptes du groupe à partir de fin mars.

Envolée de l'online

Les ventes en ligne du groupe ont de leur côté poursuivi leur envolée, à +53% sur l'année écoulée, pour dépasser les 4 milliards d'euros, soit plus d'un cinquième des ventes totales.

Pour 2021, alors que plus de 95% des magasins sont actuellement ouverts dans le monde, Adidas prévoit de 'sortir rapidement des starting-blocs', selon son patron danois Kasper Rorsted, cité dans un communiqué.

Par conséquent, le groupe table sur une croissance des ventes totales entre 15 et 20% sur un an, avec des scores plus élevés attendus en Chine, Asie-Pacifique et Amérique Latine.

Adidas table également sur le retour d'une marge brute à 'environ 52%' pour l'exercice 2021, après 49,7%.

Le résultat net devrait lui se situer entre 1,25 et 1,45 milliard d'euros en subissant un impact négatif de 200 millions d'euros en raison de charges liées à la vente de Reebok. Aucun nom de repreneur n'a encore été dévoilé.

Pour l'année 2020, Adidas propose à ses actionnaires de verser un dividende de 3 euros par action. L'équipementier l'avait gelé l'an dernier après l'accord du gouvernement allemand et de banques en avril pour des aides de 3 milliards d'euros en réaction aux graves répercussions de la pandémie sur ses activités.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus