Alain Berset veut faciliter les tests à domicile et au travail

La Confédération songe à rendre gratuits les tests systématiques de Covid-19 dans les entreprises ...
Alain Berset veut faciliter les tests à domicile et au travail

Alain Berset veut faciliter les tests à domicile et au travail

Photo: KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

La Confédération songe à rendre gratuits les tests systématiques de Covid-19 dans les entreprises. Leur accès sera facilité, a assuré Alain Berset mardi lors d'une visite à l'aéroport de Zurich. Il en va de même des tests à faire soi-même à la maison.

La présidente du gouvernement zurichois Silvia Steiner (PDC) et la ministre zurichoise de la santé Natalie Rickli (UDC) ont accueilli mercredi le conseiller fédéral à l'aéroport de Zurich, où se trouve le service cantonal de traçage des contacts. Au total, environ 800 personnes y travaillent, dont des employés de Swiss au chômage partiel, des chômeurs et des collaborateurs du département cantonal de la sécurité.

La gratuité serait incitative

Natalie Rickli a profité de l'occasion pour demander au Conseil fédéral d'assouplir les conditions d'accès des entreprises aux tests systématiques de leur personnel. 'Actuellement, une soixantaine d'entreprises testent régulièrement leur personnel dans le canton. Si la Confédération couvre à l'avenir l'ensemble des coûts de ces tests, je suis certaine que les autres firmes en feront de même', a souligné la ministre zurichoise de la santé face aux médias.

'Je suis d'accord. Il est important d'assouplir les conditions d'accès aux tests de masse dans les entreprises', a répondu son homologue fédéral. Alain Berset 'espère' aussi qu'un feu vert à un accès facilité aux tests à faire soi-même à domicile interviendra 'très rapidement'. Le conseiller fédéral rappelle toutefois qu'il s'agit aussi d'un 'exercice logistique très complexe'.

Le ministre de la santé s'est aussi renseigné sur le contrôle des personnes qui entrent en Suisse pas voie aérienne. Depuis quelques semaines, elles doivent présenter un test négatif. Les contrôles sont effectués par la police de l'aéroport à travers des pointages inopinés. Alain Berset s'est dit 'inquiet' à l'idée que des pays voisins soient en voie de renforcer davantage les contrôles aux frontières.

Pas assez de vaccins pour Zurich

Concernant la vaccination, il s'est une nouvelle fois montré confiant que toutes les personnes souhaitant être vaccinées le seront avant l'été. Son homologue zurichoise s'est dite 'moins confiante que nous y parvenions'.

Surtout, elle a déploré que le canton de Zurich ne reçoive pas un nombre de doses proportionnel à la taille de la population. Natalie Rickli a prié Alain Berset de tout faire pour que la Confédération lui en attribue davantage. 'De nombreuses personnes âgées nous contactent, désespérées, et je les comprends', a-t-elle déclaré.

Au rythme actuel, le plus grand canton de Suisse n'aura vacciné tous les plus de 75 ans qu'en avril, alors que certains petits cantons s'apprêtent déjà à vacciner les plus de 65 ans. Pour marquer sa demande auprès du Conseil fédéral, Natalie Rickli a offert à Alain Berset un masque aux couleurs du canton de Zurich 'afin que vous pensiez à nous'.

Pas question de censurer les scientifiques

En outre, le conseiller fédéral a réagi à la proposition de la commission de l'économie du Conseil national d'interdire aux membres de la taskforce de la Confédération de s'exprimer sur les mesures de protection contre le coronavirus. 'On ne peut pas empêcher les scientifiques de donner leur avis. Dans une démocratie libre et ouverte, ce ne serait pas une bonne chose', a répliqué Alain Berset. Le Conseil national doit se prononcer mercredi sur la question.

/ATS
 

Actualités suivantes