Alstom: commande supplémentaire de RER en Ile-de-France

Le constructeur ferroviaire Alstom a annoncé mercredi avoir reçu une commande de 'près d'un ...
Alstom: commande supplémentaire de RER en Ile-de-France

Alstom: commande supplémentaire de RER en Ile-de-France

Photo: KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

Le constructeur ferroviaire Alstom a annoncé mercredi avoir reçu une commande de 'près d'un milliard d'euros' (un peu moins en francs) pour fournir 60 RER supplémentaires destinés aux lignes D et E du réseau d'Ile-de-France.

Interrogé par l'AFP, le groupe français n'a pas précisé le montant exact du contrat, qui sera enregistré dans les comptes de l'exercice 2022/23, terminé le 31 mars dernier.

La SNCF, mandatée par Ile-de-France Mobilités (IDFM, à l'époque Syndicat des transports d'Ile-de-France ou Stif) qui finance l'investissement, avait conclu en janvier 2017 un contrat-cadre avec un groupement associant Alstom et Bombardier Transport, portant sur l'achat de 225 rames au maximum d'un 'RER Nouvelle Génération' (ou RER NG), pour une somme pouvant aller jusqu'à 3,75 milliards d'euros.

Alstom, qui a racheté Bombardier Transport en janvier 2021, est désormais le seul interlocuteur de SNCF Voyageurs et IDFM.

La tranche ferme portait sur 71 trains, et les 60 rames supplémentaires constituent une première levée d'option portant à 131 le nombre commandé pour le moment.

Les premières rames sont actuellement en cours d'essai. Leur livraison, initialement prévue en 2021, a pris deux ans de retard, ce qui avait poussé la présidente d'IDFM, Valérie Pécresse, à évoquer 'un naufrage industriel'.

Alstom n'a pas communiqué de calendrier pour la livraison.

Le constructeur promet 'une grande fluidité dans les entrées et sorties des passagers' et 'un haut niveau de confort', notamment au niveau supérieur pour les voyages les plus longs. Les rames seront dotées de tous les équipements modernes comme la climatisation, un éclairage LED modulable, des prises USB et de nombreux écrans d'information des voyageurs. Elles doivent consommer 25% d'énergie de moins que les matériels précédents.

/ATS
 

Actualités suivantes