Année faste pour Julius Bär, qui croît tous azimuts

Le gestionnaire de fortune Julius Bär a bouclé 2020 sur une nette hausse de ses recettes, de ...
Année faste pour Julius Bär, qui croît tous azimuts

Année faste pour Julius Bär, qui croît tous azimuts

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Le gestionnaire de fortune Julius Bär a bouclé 2020 sur une nette hausse de ses recettes, de son bénéfice et de ses volumes. Le conseil d'administration propose un dividende en hausse. La banque a mis de côté des réserves pour le litige lié au scandale de la Fifa.

Le produit d'exploitation s'est renforcé de 5,9% à 3,58 milliards de francs, indique lundi Julius Bär, qui a maîtrisé ses charges. Celles-ci sont restées stables (+0,1%) à 2,47 milliards. Le ratio coûts-revenus s'est fixé à 66,4% et la marge brute à 88 points de base.

La banque zurichoise annonce avoir provisionné 73 millions de francs en vue de la résolution du litige aux Etats-Unis lié au scandale de corruption de la Fédération internationale de football association (Fifa).

Le bénéfice ajusté a bondi de 23,9% à 956,6 millions de francs, tandis que le résultat net s'est envolé de plus de moitié à 698,6 millions. Les actionnaires devront se prononcer sur un dividende de 1,75 franc par action, contre 1,50 franc au titre de 2019.

Le groupe annonce par ailleurs le lancement d'un nouveau programme de rachat d'actions à hauteur de 450 millions de francs.

La masse sous gestion a grappillé 1,8% à 433,7 millions de francs, grâce à des entrées nettes d'argent de 15,1 milliards (10,6 milliards en 2019).

Les chiffres publiés sont globalement supérieurs aux attentes des analystes interrogés par AWP.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus