Arm vise une valorisation boursière de 52 milliards de dollars

Arm, filiale britannique du japonais SoftBank, vise une valorisation pouvant aller jusqu'à ...
Arm vise une valorisation boursière de 52 milliards de dollars

Arm vise une valorisation boursière de 52 milliards de dollars

Photo: KEYSTONE/EPA/RITCHIE B. TONGO

Arm, filiale britannique du japonais SoftBank, vise une valorisation pouvant aller jusqu'à 52 milliards de dollars pour son entrée en Bourse à New York. L'opération s'annonce comme l'une des plus importantes des dernières années dans le secteur technologique.

Selon des documents publiés mardi sur le site du gendarme de la Bourse américaine (SEC), le champion britannique des microprocesseurs espère lever entre 4,5 et 5,2 milliards de dollars (entre 3,97 et 4,58 milliards de francs) à cette occasion.

Arm, référence mondiale dans l'architecture des semi-conducteurs fabriqués ensuite sous licence pour la quasi totalité du marché mondial des smartphones, avait annoncé fin août son intention d'entrer en Bourse, privilégiant New York à Londres.

Cette introduction est regardée avec attention par les marchés financiers, alors que les opérations de ce type se sont raréfiées ces derniers mois.

L'objectif de valorisation annoncé mardi est toutefois inférieur aux plus de 60 milliards de dollars espérés initialement par SoftBank Group. Le groupe japonais avait récemment payé quelque 16 milliards de dollars pour reprendre les 25% d'Arm qui étaient détenus jusque là par son unité Vision Fund.

Dans le détail, Arm entend coter sur la bourse électronique Nasdaq au minimum 95,5 millions de titres, à un prix compris entre 47 et 51 dollars. En cas de forte demande, le nombre de titres pourrait atteindre 102,5 millions.

Softbank restera l'actionnaire majoritaire et devrait conserver environ 90,6% des titres au terme de l'opération (une part qui tombera à 89,9% si la demande est forte et le nombre de titres cotés porté à 102,5 millions).

Arm gardera son siège à Cambridge et pourrait envisager dans un deuxième temps une seconde cotation, à la Bourse de Londres.

Fondée en 1990, Arm appartient à SoftBank Group depuis 2016. L'entreprise emploie quelque 6000 salariés en Europe, Asie et aux Etats-Unis.

/ATS
 

Actualités suivantes