Aston Martin signe un accord avec l'américano-saoudien Lucid

Le constructeur britannique de voitures de luxe Aston Martin a annoncé lundi 'un accord d'approvisionnement' ...
Aston Martin signe un accord avec l'américano-saoudien Lucid

Aston Martin signe un accord avec l'américano-saoudien Lucid

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Le constructeur britannique de voitures de luxe Aston Martin a annoncé lundi 'un accord d'approvisionnement' avec le fabricant américano-saoudien de véhicules électriques Lucid pour créer des véhicules électriques 'ultra-luxe à haute performance', selon un communiqué.

L'annonce faisait s'envoler le titre d'Aston Martin, qui grimpait de 10% à 360,07 pence vers 09H45 GMT à la Bourse de Londres.

Selon l'accord, encore soumis à l'approbation des actionnaires d'Aston Martin, Lucid fournira notamment au constructeur des systèmes de motorisation électrique et de batteries, contre un paiement totalisant environ 232 millions de dollars (207,3 millions de francs), dont une partie en actions du groupe britannique qui totalisera 3,7% du capital flottant.

La marque préférée de James Bond a accumulé les déconvenues depuis son entrée ratée en Bourse à Londres fin 2018. Sauvée de la faillite début 2020 par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, l'entreprise cherche désormais à évoluer encore davantage vers le très haut-de-gamme et à amorcer le virage vers l'électrification.

L'accord avec Lucid donne à Aston Martin 'accès aux technologies les plus performantes et les plus innovantes du secteur', assure Lawrence Stroll, président du conseil d'administration, cité dans le communiqué.

'Avec Mercedes-Benz', autre partenaire du groupe, 'nous avons maintenant deux fournisseurs de classe mondiale pour soutenir le développement interne et les investissements que nous réalisons pour mettre en oeuvre notre stratégie d'électrification', ajoute-t-il.

La marque compte lancer sa première hybride rechargeable l'an prochain et projette d'avoir une option de motorisation électrique sur tous ses nouveaux modèles d'ici 2026.

Aston Martin avait aussi dévoilé en mai un partenariat avec le groupe automobile chinois Geely, qui injectait 234 millions de livres (273 millions d'euros) et devenait le troisième actionnaire du groupe après le fonds saoudien Public Investment Fund et le consortium Yew Tree mené par Lawrence Stroll, premier actionnaire.

Lucid est de son côté détenu majoritairement et contrôlé par Public Investment Fund.

L'annonce de lundi 'est la dernière d'une série d'initiatives stratégiques conçues pour rendre le constructeur automobile britannique emblématique mieux adapté à l'ère moderne', après un partenariat avec Geely qui lui permettait déjà 'd'accéder aux technologies et aux composants' dont il a besoin et de renforcer sa présence en Chine, selon Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

Aston Martin avait annoncé début mai une perte réduite au premier trimestre à 73,8 millions de livres (86 millions d'euros) contre 112 millions de livres un an plus tôt, notamment grâce à un effet de change positif.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus