Au zoo, la saison des naissances est la même que dans la nature

Au zoo comme dans la nature, la saison des naissances est dans la plupart des cas le printemps ...
Au zoo, la saison des naissances est la même que dans la nature

Au zoo, la saison des naissances est la même que dans la nature

Photo: Tierpark Zürich

Au zoo comme dans la nature, la saison des naissances est dans la plupart des cas le printemps, et l'on observe peu de variations. C'est ce que montre une étude de chercheurs zurichois qui se sont penchés sur une centaine d'espèces de carnivores.

'Il est surprenant de constater à quel point les données des zoos se recoupent avec les constatations en milieu naturel', indique Marcus Clauss, de la Faculté Vetsuisse à l'Université de Zurich (UZH), cité lundi dans un communiqué de cette dernière.

Avec son équipe, le chercheur a épluché plus de 150'000 indications de naissances fournies par l'organisation Species360, qui collecte des informations en provenance de jardins zoologiques du monde entier.

Chez de nombreuses espèces, en milieu naturel, les naissances ont lieu au printemps, saison qui offre les meilleures chances de survie aux petits. Les chercheurs ont voulu savoir si c'est également le cas dans les zoos, où la nourriture est fournie en abondance tout au long de l'année et où les animaux disposent d'espaces chauffés pour passer la saison hivernale.

Résultats: la saison des naissances reste inchangée pour plus de 80% des espèces considérées. Selon le Pr Clauss, un mécanisme génétique dépendant de la durée de la lumière du jour est vraisemblablement en cause. Seules quelques espèces tropicales dérogent à la règle et se reproduisent toute l'année, alors qu'en milieu naturel cela dépend de l'offre en nourriture.

Loin de l'Equateur

Le rythme saisonnier est le plus marqué chez le loup rouge, le vison d'Europe, la martre à gorge jaune, le glouton, le panda roux et le lynx du Canada, ont constaté les scientifiques. Leur période de reproduction est très étroite.

A l'inverse, le chien des buissons, un canidé d'Amérique centrale et du Sud, le jaguar et la hyène tachetée ne sont liés à aucune saison. Plus un animal vit éloigné de l'équateur, plus son comportement reproductif est saisonnier, rapportent les scientifiques dans le Journal of Biological Rhythms.

A une exception notable, la loutre de mer. Vivant dans le Pacifique Nord, elle se reproduit toute l'année, probablement du fait que sa nourriture faite d'oursins et de coquillages est disponible sans interruption.

Gestation accélérée

Deux faits intéressants ont été mis au jour: de nombreux animaux très saisonniers ont des périodes de gestation courtes par rapport à leur taille. Inversément, d'autres ralentissent la gestation afin que les petits naissent à la bonne saison.

Cela se fait non pas par une croissance plus lente de l'embryon, mais par une sorte de mise en sommeil de l'ovule fécondé avant qu'il ne se niche dans l'utérus. 'Apparemment, il a été plus facile au cours de l'évolution d'accélérer la croissance de l'embryon que de la ralentir', note le Pr Clauss.

Si les animaux des zoos ont conservé ces caractéristiques naturelles, ce n'est pas le cas en revanche des animaux domestiques, conclut l'UZH.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus