BAK Economics relève un peu ses prévisions de croissance pour 2019

BAK Economics relève légèrement, de 1,1% à 1,2%, ses prévisions de croissance pour la Suisse ...
BAK Economics relève un peu ses prévisions de croissance pour 2019

BAK Economics relève un peu ses prévisions de croissance pour 2019

Photo: KEYSTONE/AP CHINATOPIX

BAK Economics relève légèrement, de 1,1% à 1,2%, ses prévisions de croissance pour la Suisse en 2019. L'institut explique son ajustement par le fort raffermissement du PIB au premier trimestre.

La récente acceptation en votation de la réforme RFFA sur la fiscalité des entreprises et le financement de l'AVS ont également amené les économistes à revoir leurs prévisions en hausse.

Ce dernier point est de nature à renforcer l'attractivité économique de la Suisse, relève lundi BAK Economics dans un communiqué. Dans le même temps, la conjoncture internationale s'est assombrie. Le différend commercial sino-américain constitue un frein.

Au final, si l'institut - qui faisait partie des moins optimistes pour 2019 - relève légèrement ses perspectives 2019, il les abaisse d'un dixième de point, à 1,7%, pour 2020. Il faudra attendre l'année prochaine pour une avancée significative dans le litige entre la Chine et les Etats-Unis, prévoit BAK Economics. La croissance 2020 sera soutenue par des effets spéciaux comme les revenus de licence liés à l'Euro de football, notamment.

Le net recul de l'indice des directeurs d'achat du secteur industriel au cours des derniers mois montre que la Suisse subit déjà le ralentissement du commerce mondial.

Les experts de l'institut ont révisé leurs pronostics en matière de taux d'intérêt. Un relèvement n'est pas à attendre avant 2021, ni de la part de la Banque centrale européenne (BCE), ni de la BNS, estiment-ils.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus