BMW prévoit une « légère » hausse des livraisons de voitures en 2024

Le constructeur allemand de voitures haut de gamme BMW prévoit une 'légère' hausse de ses livraisons ...
BMW prévoit une « légère » hausse des livraisons de voitures en 2024

BMW prévoit une

Photo: KEYSTONE/EPA/ANNA SZILAGYI

Le constructeur allemand de voitures haut de gamme BMW prévoit une 'légère' hausse de ses livraisons de voitures en 2024. Une croissance ralentie après le bond de 6,5% des ventes en volumes l'an dernier.

Le groupe, qui détient également les marques anglaises Mini et Rolls-Royce, a vendu 2,55 millions de voitures en 2023, son record historique, a indiqué jeudi le constructeur établi à Munich.

BMW s'attend toutefois à une 'légère' baisse de ses revenus avant impôts cette année. Il espère atteindre une marge opérationnelle de 8 à 10% pour son activité automobile. C'est moins que la marge dégagée en 2023, de 9,8%, prévue initialement entre 9 et 10,5%.

Il prévoit que les dépenses en capital ainsi qu'en recherche et développement atteignent un pic en 2024, dû aux investissements réalisés dans les logiciels et dans l'aménagement de ses usines pour produire des voitures électriques.

Ces objectifs pourraient être contrariés par 'l'incertitude croissante liée aux conditions macroéconomiques et géopolitiques' dans certaines régions, prévient le communiqué.

'La guerre en Ukraine et ses implications potentielles sur les performances commerciales du groupe BMW sont également suivies de près', ajoute le communiqué.

Le groupe a publié la semaine dernière un bénéfice net annuel 2023 de 12,2 milliards d'euros, en chute de 34,5%, en raison d'un effet comptable lié à sa coentreprise chinoise BMW Brilliance dont l'intégration avait dopé le bénéfice en 2022.

Le résultat opérationnel a en revanche progressé de 32%, à 18,5 milliards d'euros, tiré par la hausse des ventes de voitures et leurs prix élevés.

Pour 2024, BMW s'attend à nouveau à ce que la vente de ses véhicules les plus chers soient un 'moteur de croissance', en plus de la hausse des véhicules électriques, explique le communiqué.

'Au cours des deux premiers mois de l'année, BMW Group a pu augmenter ses ventes de véhicules entièrement électriques d'un pourcentage significatif à deux chiffres par rapport à la même période de l'année dernière', annonce le groupe.

En 2023, les ventes de véhicules électriques ont augmenté de 74%, faisant grimper leur part à 15% des ventes globales du groupe, encore loin de ses objectifs à moyen terme.

Le groupe prévoit que dès 2025, 30% de ses voitures vendues soient électriques, puis la moitié avant 2030, si les 'conditions de marché, l'évolution des prix de matières première et leur disponibilité ainsi que le rythme de création d'un infrastructure de recharge' le permettent, nuance le communiqué jeudi.

A la traîne sur les modèles électriques, BMW compte sur ses futures modèles de la gamme 'Neue Klasse' présentée au public début septembre et dont la production est prévue à partir de la 'deuxième moitié de 2025'.

BMW est le seul fabricant allemand à miser également sur l'hydrogène pour remplacer les moteurs à combustion. Il 'pourrait envisager une production potentielle dans la deuxième moitié de la décennie'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus