Bâloise voit son bénéfice net rebondir au premier semestre

L'assureur Bâloise a enregistré un solide rebond de son bénéfice net sur les six premiers mois ...
Bâloise voit son bénéfice net rebondir au premier semestre

Bâloise voit son bénéfice net rebondir au premier semestre

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

L'assureur Bâloise a enregistré un solide rebond de son bénéfice net sur les six premiers mois de l'année. Les dégâts liés aux intempéries du mois de juin ont toutefois coûté cher à l'assureur et cela devrait encore être le cas pour la deuxième moitié de l'année.

Le bénéfice actionnarial a atteint 302,3 millions de francs, porté par la reprise des marchés et la remontée des taux. Cela correspond à un bond de 70,1% par rapport à la même période un an plus tôt, durant laquelle la mauvaise tenue des marchés financiers et les charges liées à la pandémie avaient pesé.

Les dégâts liés aux intempéries du mois de juin en Suisse se sont soldés par une perte nette de 40,1 millions, entraînant un ratio combiné détérioré à 92,3%. La pénalisation liée aux intempéries a représenté 2,1 points de pourcentage.

Le volume d'affaires a progressé de 9,2% à 5,89 milliards. Outre une 'bonne croissance organique', l'intégration intégrale du portefeuille non-vie d'Athora en Belgique ainsi que la forte croissance des primes à caractère de placement ont soutenu la performance, précise le communiqué. Le volume de primes du segment non-vie a augmenté de 8,2 %, à 2,62 milliards, tandis que les primes brutes du segment vie ont progressé de 2,4%, à 2,22 milliards.

Alors que le bénéfice net et les primes brutes ont surpassé les attentes des analystes consultés par AWP, ces derniers s'attendaient à mieux concernant le ratio combiné.

Au deuxième semestre, les charges nettes sont escomptées à 100 millions, toujours à cause des intempéries en juin et les dégâts provoqués.

/ATS
 

Actualités suivantes