Bénéfice semestriel en baisse pour Raiffeisen

Raiffeisen a traversé sans trop de heurts un premier semestre marqué par la pandémie de coronavirus ...
Bénéfice semestriel en baisse pour Raiffeisen

Raiffeisen a traversé sans trop de heurts un premier semestre marqué par la pandémie de coronavirus. Réduisant ses charges, notamment le groupe bancaire a cependant vu son bénéfice net reculer après la constitution de réserves à hauteur de 75 millions.

Les revenus ont atteint 1,55 milliard de francs, en hausse de 2,2%, selon un communiqué publié mardi. Principale source de revenus, les opérations d'intérêts ont dégagé un résultat net de 1,17 milliard, amélioré de 2,2%. Les recettes tirées des commissions ont bondi de plus de 11% à 231,9 millions.

Le programme d'économie lancé par Raiffeisen a comprimé les charges, celles-ci reculant de 3,4% à 901,9 millions de francs. Le ratio coûts/revenus a été amélioré de 3,4 points de pourcentage à 58,1%. Le résultat opérationnel a bondi de 15% à 513 millions.

'L'évolution des produits au premier semestre et une discipline stricte en matière de coûts ont permis de réaliser une bonne performance opérationnelle', affirme le directeur général Heinz Huber, cité dans le communiqué.

1,9 milliard de crédits Covid-19

Le bénéfice net s'est contracté de 2,5% à 346 millions de francs, précise le communiqué. Le banque, l'un des cinq établissements suisses présentant un risque systémique, a constitué des réserves pour risque bancaires généraux pour 75 millions de francs.

Raiffeisen a octroyé à des PME pour 1,9 milliard de francs de crédits Covid-19 au cours du premier semestre. Les créances hypothécaires ont grappillé sur six mois 1,2% à 187,44 milliards et les dépôts à la clientèle 5,7% à 186,28 milliards. La somme au bilan a atteint 266,13 milliards.

Les actifs sous gestion ont progressé de 4,6% à 220,71 milliards de francs.

Pour la direction, les incertitudes causées par le coronavirus sont nombreuses et 'il est possible que le résultat opérationnel des six premiers mois ne soit pas un bon indicateur de l'évolution de l'exercice' du groupe. Aucune prévision chiffrée n'est fournie pour l'année 2020.

/ATS
 

Articles les plus lus