Bientôt un grand parc solaire à côté de la raffinerie de Cressier

La plus puissante installation solaire au sol de Suisse devrait voir le jour à Cressier (NE) ...
Bientôt un grand parc solaire à côté de la raffinerie de Cressier

Bientôt un grand parc solaire à côté de la raffinerie de Cressier

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

La plus puissante installation solaire au sol de Suisse devrait voir le jour à Cressier (NE). Quelque 19'000 panneaux photovoltaïques, un investissement de 6,5 millions de francs, produiront une importante partie de l’électricité consommée par la raffinerie Varo.

La construction est le fruit d'une collaboration annoncée jeudi par Varo Energy Group et le Groupe E, fournisseur énergétique basé à Granges-Paccot (FR), actif principalement dans les cantons de Fribourg et de Neuchâtel. L’installation sera intégrée du point de vue de la biodiversité, précise le communiqué.

CSEM impliqué

Le site facilitera l’innovation via un partenariat avec le Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM), à Neuchâtel, pour tester une nouvelle génération de panneaux solaires. Il sera situé dans une zone industrielle à l'est de la raffinerie, la dernière de Suisse après la fermeture de celle de Collombey-Muraz (VS).

Varo prévoit ainsi de mettre en service un parc solaire affichant une capacité installée de 7,7 mégawatts (MW). Construit en partenariat avec le Groupe E, l'installation couvrira une superficie de 45'000 mètres carrés, soit l’équivalent de cinq terrains de football, et comprendra plus de 19'000 panneaux statiques.

Les infrastructures seront complétées par des onduleurs et des transformateurs, qui alimenteront directement le réseau moyenne tension de la raffinerie, expliquent encore les partenaires du projet sis entre les lacs de Neuchâtel et de Bienne. La zone restera accessible à la faune.

Biodiversité protégée

Les mesures en faveur de la biodiversité permettront de protéger les oiseaux et les mammifères. Par ailleurs, le parc solaire ne générera aucune pollution sonore, assure le communiqué. Sa visibilité sera très limitée, notamment en raison de la présence de hautes haies arborées.

L’énergie produite à partir de novembre 2022 sera principalement consommée sur place par la raffinerie, soit 8,4 gigawattheures (GWh) par an, ce qui correspond à la consommation annuelle de 2000 à 2500 foyers. A pleine puissance, le parc sera en mesure de fournir plus de 60% des besoins de la raffinerie.

Le projet s'inscrit dans le contexte de l'essor de la production d’une électricité locale, renouvelable et durable. Une dimension qui doit contribuer à la transition énergétique, affirment les deux entreprises en guise de conclusion.

/ATS
 

Actualités suivantes